“All those who wander are not lost.” J.R.R. Tolkien

volcano Photo

The last day of January we tackle the Bay of Plenty, named by James Cook because of its abundance of natural resources. If the beginning of the road is already friendly, it becomes even more attractive after the town of Opotiki, the coast being less built, we will not go through that small villages and bays which follow appear increasingly wild. To our right verdant mountains, to our left the changing blue of the ocean.

31 janvier 2019 | 17h00

Tolaga Bay

31 janvier 2019 | 17h18

Tolaga Bay Wharf

Au Village de Te Araroa, we plan to go to the highest lighthouse in the east of New Zealand, but twenty kilometers from track are announced change our minds and we continue our journey on the national 35, plunging southward. The east coast appears to us that at times, tar strip is being pressed in the hills that border the Waiapu River at the foot of the mountain range of Raukumara.

31 janvier 2019 | 17h19

Sculpture Tolaga Bay

31 janvier 2019 | 19h51

Poverty Bay

At the heart of the Bay of Tolaga, we walk on the historic pier jutting six hundred meters above water, it was built in the years 1920 to accommodate ships, the water level in the bay being hardly deep. Although renovated and reopened to pedestrians 2013, the last cargo in the left 1967.
His departure, stands a sculpture of Jack Brooking, which shows two faces covered with Maori Tā Moko, traditional Māori tattoo. At the top is Hinematioro, a woman of high status to the East Coast peoples who lived in the time when Captain James Cook visited for the first time in New Zealand 1769. Below, c'est The Peek-a-day, one of the most senior leaders of the East Coast.

We still ride a few kilometers before settling for the night with other autonomous vehicles, on an area of ​​the city of Gisborne, opening on Poverty Bay – l’inverse de Bay of Plenty aux yeux de James Cook 😉qui nous offre un sublime coucher de soleil.

31 janvier 2019 | 17h20

Détail sculpture Tolaga

2 février 2019 | 11h55

Haut de Huka Falls

Le premier jour de février, après un tour dans la charmante quoi que large ville de Gisborne, nous continuons toujours plus au sud en direction de Napier. Si sur une carte vous pouvez voir que nous longeons la baie de Hawke, nous n’en verrons rien car la route serpente toujours dans les hauteurs.

Après un moment d’hésitation, nous faisons un détour pour traverser Napier, connue pour son architecture. Si le centre-ville est mignon, nous ne nous attardons pas, car comme souvent les villes ne nous attirent guère… Quittant la côte, nous nous attaquons à la nationale 5 which returns to the heart of the North Island and the Great Lake Taupo. We will spend this time at night in the mountains, along the charming river Mohaka, on the area of ​​Glenfalls.

2 février 2019 | 11h56

Descente Huka Falls

2 février 2019 | 12h06

Scum of Huka Falls

We woke up our first rain on the roads of New Zealand. Just a few drops that will soon disappear, whatever gray clouds leaving a trail that will accompany us throughout the day, nothing to complain ! As each pass in cities, Taupo, we realize our little ritual : library to load and take a ride on the Internet, shopping and fuel refills - drinking water for us, gasoline for the car. 😀 Une des attractions naturelles du coin sont les impressionnantes Huka Falls – en Māori huka signifie écume, environ deux cent mille litres plongent sur neuf mètres toutes les secondes, pour donner une idée un panneau annonce que ce débit serait suffisant pour remplir cinq piscines olympiques… toutes les minutes !

2 février 2019 | 16h29

Rive du lac Taupo

2 février 2019 | 18h17

Nuit au lac Taupo

Le lac Taupo est le plus grand de Nouvelle-Zélande et il nous est aisé de trouver un coin tranquille juste sur ses rivages pour y passer la nuit et y admirer le coucher de soleil. Au matin, nous avons de la compagnie pour le brunch : cygnes noirs, cormorans, canards et hérons sont de la partie. 🙂

3 février 2019 | 14h09

Début du Tongariro Alpine Crossing

3 février 2019 | 15h32

Volcan Ngauruhoe

If we had considered doing the walking Tongariro Alpine Crossing, we returned to more modest ambitions. Instead of over nineteen kilometers between the feet of two volcanoes, we decide us for the first step, a round trip of about nine kilometers to Soda Spring, at the foot of Mount Ngauruhoe, an active volcano 2 297 meters, the highest massif of Tongariro. When we arrive in the Tongariro National Park, we see smoke coming from the volcano's flanks that gave the park its name and which rises to 2 291 meters. Yes, they are all still active but calm since 1977 pour Ngauruhoe, 2012 Tongariro and 1996 pour Ruapehu.

3 février 2019 | 14h58

Rivers in Tongariro

3 février 2019 | 15h16

Soda Springs

Vous ne le reconnaîtrez probablement pas sur les photos, mais avec une ambiance plus sombre, un peu de lave et une haute tour noire surmontée d’un œil, c’est autour de la Montagne du Destin que nous marchons, celle où a été forgé l’anneau et où Frodo doit le détruire… Franchement il nous a fallu quatre jours pour venir là depuis la Comté, il n’y avait pas de quoi en faire une épopée d’environ six mois ! 😀 Et la marche est des plus sympathiques, même sous les nuages, pas un orque en vue. Au retour nous avons quelques aperçus du Mont Ruapehu tacheté de neige.

3 février 2019 | 17h00

Tongariro National Park

3 février 2019 | 17h19

Tawhai Falls

S’il se découvre un peu lorsque nous arrivons aux chutes d’eau, ce n’est que lorsque nous reprenons la route que nous pouvons enfin voir les bords de son cratère. A little further south, une courte marche nous mène aux Tawhai Falls qui tombent de treize mètres et dans le bassin duquel des gens plongent d’un peu moins haut… C’est aussi un autre lieu de tournage où Gollum nage et pêche gaiement sous la menace des flèches des archers de Faramir. Oui la Nouvelle-Zélande est vraiment la Terre du Milieu. 😀

 

WordOn croyait que l’Australie avait la palme d’or du nombre de cadavres d’animaux sur la route, que nenni ! Si ils sont bien plus grandsles kangourous australiensles opossums et autres volatiles néo-zélandais sont bien plus nombreux à avoir senti la puissance destructrice de la plus ronde invention de l’homme, la roue.

 

Ça fait tâche.

 

Il faut dire que beaucoup de ces espèces de piafs s’amusent à traverser les autoroutesà pattes ! Ils marchent ou sautillent à pieds joints, and, un peu comme un jeu de la mort, un défi aux carrosses liés à ce long bandeau d’asphalte, ils les évitent au dernier moment d’un air de direpourquoi freinez-vous ? Gâchez pas notre hobbit, euh hobby 😉

Amis, famille, n’hésitez donc pas à lire et à laisser un commentaire ci-dessous (passé la pub)

 

 

7 Comments on ““All those who wander are not lost.” J.R.R. Tolkien”

  1. THANKS FOR THIS TRIP AND RECALL OF MINE IN THE YEAR 2000 WITH MORE COMFORT AND CERTAINLY IN NOVEMBER….CONTINUATION OF GOOD AND BISES PAPY
  2. What an adventure….you do not miss and you are right … Take advantage foremost… We follow you all the way that leads you .. And big kisses.
  3. merci pour ces superbes photos qui nous font rêver encore et encore !
    profitez bien des dernières semaines !
    Kisses
  4. On en profite tellement que l’écart entre nos aventures et nos comptes-rendus s’agrandit de nouveau ! 😀

    Merci à tous pour vos petits mots. 😎

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *