« He waka eke noa » Proverbe Māori

Photo musée Te Papa

Après une nuit sur une aire de pique-nique au milieu de la campagne néo-zélandaise, nous traversons cette dernière pendant toute une journée, direction plein sud. Le village d’Ohakune nous accueille brièvement pour un brunch et un tour dans sa bibliothèque, puis nous poursuivons au cœur des champs et vallées jusqu’à une autre aire de pique-nique, un peu après Eketahuna. Le soleil, qui s’il semble moins fort que celui d’Australie – comment ça c’est le même ? 😀 – n’en brûle pas moins et se couche de plus en plus tard, déréglant quelque peu nos horloges internes.

5 février 2019 | 12h16

Putangirua Pinnacles

5 février 2019 | 12h46

Au cœur des Putangirua

Le mardi 5 février, après un brunch dans la ville de Masterton, nous arrivons dans la baie de Palliser que nous longeons en observant les ombres de l’Île du Sud alors que nous nous dirigeons vers les Putangirua Pinnacles. Si la marche d’une heure et demi vous évite un aller-retour et offre de sympathiques vues sur la baie, le point de vue sur les Pinacles n’est pas spectaculaire. L’aller-retour dans le lit de la rivière jusqu’à leur base donne une expérience bien plus impressionnante de cette démonstration à grande échelle de l’érosion, les Pinacles étant protégés de cette dernière par un chapeau de limon ou de roche cimentée. Outre leur intérêt naturel, eh oui, c’est encore un lieu de tournage du Seigneur des Anneaux : le Chemin des Morts dans le Retour du Roi, que nous ne croisons heureusement pas – les Morts, pas le Roi. 😀

5 février 2019 | 13h18

Point de vue sur Putangirua

5 février 2019 | 15h43

Arche de Rivendell

Nous revenons sur nos pas et prenons la direction de la capitale : Wellington. Au grand dam de Monsieur, nous faisons un nouvel arrêt cinématographique dans les jardins de Rivendell – Fondcombe en français – quoi qu’il n’y ait plus grand-chose à voir du refuge elfe fondé par Elrond, si ce n’est l’arche conservée ou reconstruite sous laquelle la Communauté de l’Anneau quitte les lieux : « Le Mordor Gandalf, c’est à gauche ou à droite ? » 😎

Voilà que s’achève nos quinze jours autour de l’Île du Nord, nous n’avons bien sûr pas tout vu, ayant sélectionné ce qui semblait être les meilleurs coins et préférant consacrer plus de temps à l’Île du Sud que nous savons d’avance plus sauvage et moins peuplée.
Deux compagnies de ferry opèrent la traversée de trois heures, si Bluebridge est généralement la moins chère, elle affiche complet pour les jours à venir et nous nous dirigeons vers le terminal d’Interislander. Bien nous en a pris, car sur leur site le prix annoncé est de $278 (165€) – pour une voiture et deux personnes – alors que sur place nous choisissons notre horaire pour dans deux jours et ne payons que $233 (138€). Nous avons opté pour la traversée de 17h, celles de nuit nous aurait laissé aveugles alors que la perspective du soleil couchant dans les Malborough Sounds nous enchante d’avance.

5 février 2019 | 17h40

Owhiro Bay

6 février 2019 | 11h16

Troll de Bilbo

Nous passerons nos deux dernières nuits sur l’Île du Nord dans la baie d’Owhiro au cœur de la réserve Te Kopahou, qui bien que venteuse offre une superbe vue sur l’océan parfois quelque peu déchaîné.

6 février 2019 | 10h51

Créations Weta Workshop

6 février 2019 | 11h52

Monsieur VS troll

La première journée à Wellington est nuageuse, cela tombe bien, nous avons prévu une journée musées. D’abord la boutique de Weta Workshop, la compagnie d’effets spéciaux et d’accessoires qui travaille depuis 1987 pour la télévision et le cinéma… oui encore le Seigneur des Anneaux, ils ont travaillé dessus pendant sept ans ! 😮 Mais aussi pour le Dernier Samouraï, Hellboy, Le Monde de Narnia, Indiana Jones, Avatar et d’autres. Nous n’avons rien prévu d’acheter, juste d’observer les vitrines où l’on peut voir les armes et armures de différents films, la tête de King Kong et autres artefacts.

6 février 2019 | 13h11

Waka avec hologramme

6 février 2019 | 15h34

Déforestation

Puis le musée qui nous a été recommandé comme étant celui à faire si jamais on prévoyait de visiter un seul musée en Nouvelle-Zélande : Te Papa Tongarewa, musée national. Le musée est gratuit mais les parkings en ville sont à minimum $4 (2,5€) de l’heure, chance c’est un jour férié et tout est gratuit ! Nous commençons par le presque dernier étage consacré à l’histoire des Māori, leur migration à bord des canoës waka, leur installation en Nouvelle-Zélande, leur patrimoine… les photos sont interdites entre autres pour le respect des droits d’auteurs de certaines œuvres – sculptures, tissage, etc. – mais nous y errons une bonne heure et recommandons ! Il y a même un marae que l’on peut visiter.

6 février 2019 | 13h02

Traité de Waitangi, version anglaise

6 février 2019 | 13h03

Traité de Waitangi, version Māori

Après une pause à l’extérieur où nous dégustons un délicieux Masala dosa – le dosa est un type de pain indien, une crêpe à base de riz fermenté et de lentilles noires, la version masala est garni avec des patates frites, des épices et des oignons, nous faisons un tour au dernier étage où s’étale de l’art moderne nommé Toi qui peut rivaliser avec le Carré blanc sur fond blanc 😕 , puis nous suivons l’histoire de la bataille de Gallipoli au travers des yeux de huit soldats néo-zélandais. Les reproductions de chacun ont été réalisé par Weta Workshop et sont impressionnantes, tant par la taille (2,4 fois la taille réelle) que par le degré de réalisme. 😯

6 février 2019 | 14h59

Lieutenant Colonel Percival Fenwick

6 février 2019 | 15h04

Miniature de Gallipoli


6 février 2019 | 15h06

Private Jack Dunn

6 février 2019 | 15h16

Private Friday Hawkins & Rikihana Carkeek

Il nous reste l’exposition Blood, Earth and Fire qui raconte la transformation de l’Homme sur la Nature. Il y a d’autres petites expositions, je ne vous parle que des principales et il y en avait notamment une temporaire d’une partie de l’armée de terre cuite de Qin Shi Huang. Payante mais à un prix abordable, c’est le monde faisant la queue pour entrer qui nous rebute… Voilà une raison pour aller un jour visiter la Chine. 😉

6 février 2019 | 15h24

Soldat et coquelicots (premiers à refleurir sur les champs de bataille)

6 février 2019 | 13h15

Waka

Et une petite vidéo du sud, avec un aperçu de ce que donne nos repas lorsqu’il y a trop de vent dehors. 😀

Pour la dernière journée à Wellington, nous faisons un tour sur le Mont Victoria qui trône près du port et… où ont été tourné des scènes du Seigneur des Anneaux 😀 , entre autres celle où Sam et Frodo ayant croisé Merry et Pippin tombent ensuite sur la route, vous reconnaîtrez peut-être les branches de l’arbre au soleil dans le centre de la photo, sous lequel ils ramassent des champignons avant que Frodo ne les enjoignent à quitter la route. Le gros arbre à gauche est celui sous les racines duquel ils se cachent… les racines ayant été ajoutées numériquement.

7 février 2019 | 14h27

Zone de kidnapping alien ?

7 février 2019 | 14h43

"Get off the road!"

A 16h il est temps d’être aux portes du ferry afin d’embarquer pour notre voyage maritime de trois heures. Le bateau n’est pas aussi grand que celui qui nous a emmenés en Tasmanie et nous sentons bien les vagues, à peine avons nous quitté le port de Wellington et traversé la baie de Fitzroy pour entrer dans le Détroit de Cook que nous voyons les ombres de l’Île du Sud se profiler.

7 février 2019 | 15h59

Ferry Kaiarahi

7 février 2019 | 16h35

Route du ferry

De l’autre côté ce sont les Marlborough Sounds, labyrinthe de vallées noyées par la mer, qui nous attendent, plus exactement le Queen Charlotte Sound, considéré comme le plus beau comparé à Pelorus plus sauvage et plus difficile d’accès. Vous pouvez voir le tracé de la route suivi par le ferry sur la carte ci-dessus. Nous arrivons à la tombée de la nuit dans la ville de Picton et ne ferons que quelques kilomètres pour trouver un recoin sur le bord de la route afin d’y dormir quelques heures.

7 février 2019 | 17h14

Wellington Port

7 février 2019 | 18h58

Queen Charlotte Sound

Le motEnfin ! J’aperçois la mer, vagues et écumes si rares dans ce pays, non je blague, la mer est partout. Je suis cependant toujours heureux comme un gamin quand je monte sur un bateau, un navire, un voilier, un vaisseau, un frêle esquif, un optimiste, ou un ferry dans le cas présent  🙂
Accompagné du soleil néo-zélandais nous traversons tel de bons touristes consommant cafés, bières, frites … South here we come !
Traduction du titre de l’article : « Un canoë dans lequel nous sommes tous sans exception » , nous avons notre version française, nous sommes tous dans le même bateau, quoi que la version Māori semble plus dans l’idée de soutien et de coopération. Ils donnent l’exemple d’un ami n’ayant pas les moyens d’aller au cinéma, « Viens quand même, les autres paieront pour toi, ce ne serait pas pareil si tu n’étais pas là. »

8 Comments on “« He waka eke noa » Proverbe Māori”

  1. BIEN LU ET TRÈS BONNE DESCRIPTION…..LE DETROIT DE COOK EN 4 HEURES AVEC NOTRE FERRY A MIS 7 HEURES A CAUSE DE LA TEMPÊTE….ET EN PLUS LA FRANCE BATTU LES BLACKS A MARSEILLE …C ÉTAIT EN NOVEMBRE 2000…MAIS LES NZ RESTENT LES PLUS FORTS EN RUGBY A QUINZE…..PAPY PORTEUR DU T-SHIRT DES BLACKS.
  2. MERCI DE NOUS FAIRE VOYAGER LES DESCRIPTIONS SONT TELLEMENT RÉALISTES QUE L’ON S’Y CROIRAIT PRESQUE JE LIS TOUJOURS AVEC BEAUCOUP DE PLAISIR LE CARNET DU ROUTARD A BIENTÔT DE VOUS LIRE BISOUS
  3. Sept heures ! Ça a du secouer ! 😮

    Très contente de te lire, cela faisait un moment, ravie que tu continues de voyager avec nous. 😉

    Merci pour ta fidélité et ton œil de lynx. :p

  4. Je soupconne Claire de posséder au fond de son sac un petit receuil détaillant précisemment tous les sites LOR (le fameux ‘seigneur des anneaux’ pour rester poli…) , que Ronald n’a jamais su qu’elle avait, et la nuit et le Ronny tombé, patiemment, a la lueur d’une petite bougie vacillante, traçait le parcours de la journée , en y incluant discrètement tous les sites de tournage… Il n’y vit, tel l’oeil de ‘So Ron’ ,que du feu !
    Bise !
  5. Le livre existe mais je n’ai pas poussé le vice aussi loin ! Si je ne dis pas de bêtise, LOTR a été filmé dans plus de 150 lieux différents à travers le pays et je ne compte pas le Hobbit. Je n’en ai choisi que quelques uns, soit facilement accessibles sans détour soit pour leur beauté naturelle ! 😛
  6. J’ai cru qu’il fallait écrire ses commentaires en MAJUSCULES dorénavant 😉

    Merci pour ce continuel partage si agréable, j’aime ouvrir une carte pour situer où vous êtes (étiez). En plus de vous suivre, je m’enrichis et me cultive (je n’avais jamais fait attention que la NZ c’était deux îles bien distinctes .. )

    Take Care

  7. Le troisième âge y voit mieux ainsi et j’ai la flemme d’éditer les commentaires pour remettre en minuscule 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *