« Les départs donnent souvent l’illusion d’une renaissance. » Jacques Languirand

Photo camping

On quitte le camping à 10h (ils sont surbookés à Freo, c’est le coin touristique !), pour aller pas très loin : Woodman Park, pour une journée de farniente à l’ombre d’un arbre du parc régional. Monsieur travaille sa guitare et moi mon bronzage au bord de l’océan où je me trempe dans une eau sublime !

Nous devons voir des amis néerlandais des parents de Monsieur demain, du coup nous restons dans le coin. On s’installe au camping du parc, s’accordant le luxe de l’électricité (« with power », qu’ils prononcent ici « piwouèr » !) et donc Internet. De quoi mettre à jour le blog !

12 décembre 2008 | 15h41

Plage à Woodman Park

13 décembre 2008 | 20h17

Coucher de soleil à Mandurah

Cette fois, le lendemain matin, c’est le départ, ou presque ! On quitte la camping pour retourner passer quelques heures à Woodman Park, un peu plus rempli en ce samedi après-midi. Le temps d’un bon brunch, de quelques accords de guitare et de quelques pages de l’autobiographie de Bob Dylan (mon livre de route, merci Facteur 😉 ), nous repartons direction Success, petit quartier au sud de Perth. J’y fais la connaissance du père de notre hôtesse de Rockingham et de sa compagne, lui est néerlandais et a donc connu les parents de Monsieur lorsque ces derniers étaient sur le territoire australien.

On retrouve une dernière fois le colocataire, avant de prendre direction plein sud. La soirée est déjà bien avancée, et s’arrêtant à Mandurah pour voir le soleil se coucher sur l’Océan Indien, nous trouvons un petit camping fort sympathique où nous passons la nuit.

PS : Un nouvel album photos, avec quelques unes des centaines de photos prises. Je ne charge pas tout, ou vous ne les aurez jamais avec le temps que ça prend !

One Comment on “« Les départs donnent souvent l’illusion d’une renaissance. » Jacques Languirand”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *