« La vague a des envies de sable et l’arbre des envies d’oiseaux. Le vent seul le sait. » Alain Boudet

Teewah Beach

Nous voilà dans l’État du Queensland où nous longeons rapidement la Gold Coast sous les nuages, peu intéressés par cette enfilade de villes où les surfeurs et les touristes doivent se disputer sel et sable. Il en va de même pour Brisbane que nous traversons dimanche 17 mai à sept heures du matin : la capitale est encore vide et nous tournons un instant dans son CBD avant de longer son fleuve qu’enjambent un bon nombre de ponts aux différentes architectures.

17 mai | 7h10

Story Bridge à Brisbane

17 mai | 13h45

Glass House Mountains

Sur l’autoroute M1 vers le Nord, un arrêt vaut le coup d’œil : Wild Horse Mountain Lookout, sept cent mètres de montée qui offre une vue à 360° sur la région que même les pompiers utilisent – à l’aide de cartes – pour localiser les incendies. Le soleil n’est pas au rendez-vous et vers l’Ouest les nuages donnent une allure fantomatique aux Glass House Mountains.

18 mai | 14h12

Pêcheurs à Cooloola

18 mai | 14h43

Cooloola Recreation Area

Lundi 18 nous sommes dans la petite ville de Rainbow Beach d’où part le ferry le moins cher – 110$ (~80€) contre plus de 160$ (~115€) en partant de Hervey Bay – pour Fraser Island : une île où il n’est pas possible de rouler sans 4×4 puisque la seule voie est sur la plage de la côte Est. En plus du coût du ferry, il faut un permis pour le véhicule – environ 45$ (~32€) pour un mois – et payer les nuits de camping – environ 5$ (~3,6€) par nuit et par personne. Alors que nous hésitons dans le centre d’informations du Great Sandy National Park – dont fait partie l’île – la documentation nous permet de voir que le même type de conduite, sur le sable et de camping, en bord d’océan, sont également possibles à Cooloola Recreation Area. Pas de ferry à payer, le choix du permis véhicule à la journée ou à la semaine, l’économie de plus de 100$ nous décide et nous ne regretterons pas !

18 mai | 14h54

Vue sur l'Océan Pacifique

18 mai | 14h55

Phare de Double Island Point

Les formalités réglées et les bidons d’eau remplis, nous nous engageons sur une véritable piste 4×4 : la Freshwater Road qui nous emmène sur Teewah Beach et nous voilà roulant sur la plage accompagnés par le bruit des vagues de l’Océan Pacifique. Nous allons d’abord vers le Nord, saluant les quelques pêcheurs, pour une courte marche jusqu’au phare de Double Island Point qui se dresse là depuis 1883. De n’importe quel point du sentier, la vue est superbe.

18 mai | 16h45

Soirée à Teewah Beach

19 mai | 6h26

Lever de soleil à Teewah

Nous redescendons vers le Sud pour nous trouver un coin tranquille derrière les dunes, à l’abri du vent et de la marée nous profitons des derniers rayons de soleil et de la vue sur l’océan. Malgré les nuages qui vont et viennent mardi, nous avons le droit à un joli lever de soleil ainsi qu’une journée farniente entre lecture et couture, guitare et réparations.

20 mai | 10h20

Plus d'un mètre de long !

20 mai | 11h12

Freshwater Lake

Le lendemain alors que nous nous préparons pour marcher jusqu’au lac de Freshwater, nous tombons nez à museaux avec des locaux : les goannas, nom australien pour l’une des multiples espèces de varans – je n’ai pas réussi à déterminer laquelle. 😮 Alors que je pense avoir trouvé celle des fruits que nous avons d’abord pris pour des ananas – à voir dans le nouvel album photo Queensland du menu Média > Instantanés > 2015 !

20 mai | 13h31

Wide Bay

20 mai | 13h37

TS sur le sable

L’après-midi nous traversons la Leisha Track pour faire un tour dans la Wide Bay avant de retourner sur Teewah Beach pour notre dernière nuit sur la plage.

Jeudi 21 mai nous trouve à Bundaberg écumant les derniers magasins Aldi qui ne sont pas implantés plus au nord. Nord vers lequel nous continuons de rouler observant autour de nous le lent changement du paysage : de plus en plus de palmiers, des champs de cannes à sucre à perte de vue et des panneaux signalant la présence de crocodiles.

24 mai | 9h56

Marais de St Lawrence

24 mai | 10h26

Envol d'ibis

Samedi 23 nous traversons le Tropique du Capricorne et passons la nuit à St Lawrence Recreation Reserve où nous pouvons nous promener le lendemain entre les marais où les nénuphars sont en fleurs et où vivent une pléthore d’oiseaux.

7 Comments on “« La vague a des envies de sable et l’arbre des envies d’oiseaux. Le vent seul le sait. » Alain Boudet”

  1. ….ET MOI J AI ENVIE D UNE BONNE LANGOUSTE ET DIMANCHE AVEC MARC ET NATHAN NOUS SERONS SUR LE SABLE DE BIJOU OU L EAU EST A 18°…..BONNE CONTINUATION ET BISES A VOUS DEUX.
  2. Je vois que tu ne t’ennuies pas ! 🙂 Des bisous à vous, profitez bien ! Aujourd’hui nous roulons jusqu’à Bloomfield au nord de Cairns. 😉
  3. enfin rentrée à la niche où Caroline m’a conduite depuis Marseille J’ai vu tout le monde et dans quelques jours je prendrai mes quartiers d’été à Cipières jusqu’en fin septembre Puis je vous attendrai pour Noêl vous et Caroline après son expérience écossaise

    Merci pour les belles photos et les commentaires qui nous font partager votre vie d’aventures bisous de Nanou

  4. Très contents d’avoir de tes nouvelles. 🙂 Nous sommes dans un endroit légèrement reculé de l’Australie, Internet ne fonctionne pas très bien mais le coin est un véritable paradis… Quoi que nous passerions bien aussi du temps à Cipières… Bientôt ! 😀 Nous t’embrassons.
  5. Ben je vois que tu sais grâce à ton grand père pourquoi j’étais très occupé .. Deux fois à Cannes en 1mois 1/2, une fois avec mon petit fils donc, et une fois avec Brigitte. Sympa la suite de votre périple, j’ai hâte de voir des crocodiles .
    Toujours aussi chaud chez nous, mais il n’y a pas beaucoup d’écart entre mes deux commentaires hé hé hé
  6. A Cooloola c’étaient plutôt les requins dans l’océan face à nous mais les crocodiles ne sont plus loin, les tropiques approchent si tu continues ta lecture. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *