« Le plus court chemin d’une personne à une autre… c’est un brin de gentillesse. » Anonyme

Marignane, aéroport de Marseille, voilà qui nous rappelle notre précédente adresse sédentaire – un an à côté de l’aéroport de Cannes-Mandelieu. Les bruits d’avions n’atteignent pas le niveau sonore d’une de nos places à Amstelveen aux Pays-Bas où les avions de lignes de Schiphol nous passaient littéralement au-dessus de la tête ! Quant aux pales d’hélicoptères, nous nous sommes tellement habitués qu’ils peuvent parfois décoller à côté de nous sans troubler notre sommeil. 😀

Nous tournons un instant dans la ville pour repérer les lieux comme à chaque installation de plus de quelques jours dans un nouvel endroit (Amsterdam pour la dernière en date 😉 ) et nous finissons par nous garer au cours de l’après-midi tout à côté de l’Étang de Berre.

6 novembre | 17h13

TNT à Marignane

7 novembre | 13h13

Ronald devant l’Étang de Berre

La formation de Ronald ne commence que demain et nous profitons d’un jeudi ensoleillé sur le semblant de presqu’île baptisé ici Le Jaï – d’après une citation inscrite à l’Office du Tourisme où j’ai récupéré un plan, Marignane serait la ville la plus ensoleillée de France, à vérifier ! Le Jaï a dû être un lieu touristique (peut-être l’est-il encore l’été) mais où nous ne trouvons que piscine désaffectée, parking désert et poste de secours transformé en habitations. Plage de sable et de coquillages, verdure, nous élisons demeure ici (sans jamais être embêtés) pour la semaine… ou presque, puisque nous avons un long week-end de libre pour découvrir les environs : le plan des Pennes, les Pennes-Mirabeau, Vitrolles.

7 novembre | 14h17

TNT et Ronald au Jaï

7 novembre | 17h48

Fin de soirée au Jaï

Les gens sont très sympathiques dans la région : à Marignane lorsque nous demandons La Poste à une factrice qui nous prévient que la route devant est bouchée, elle embarque finalement notre courrier pour nous faciliter la tâche ; aux Pennes-Mirabeau le petit centre-ville est très joli mais construit sur un gros rocher qui nous surprend au détour d’une rue, deux dames nous mettent en garde sur l’étroitesse du passage mais un homme nous guide et nous passons sans heurt ; à Vitrolles un homme vient spontanément nous demander si nous sommes perdus nous ayant vus tourner : non, nous cherchons une fontaine pour remplir notre jerrican d’eau, hop il nous indique le bout du parking où il nous ouvre un hangar et un robinet !

9 novembre | 13h08

Kitesurf au Jaï

Messieurs-dames du pays aixois et marseillais, ne changez rien !

Commentaires (3)

  1. Alexandra
    Bonjour à tous les deux ! En vous souhaitant une bonne continuation pour votre périple, je voulais juste faire une petite rectification : Marignane n’a jamais fait partie du pays d’Aix, mais est rattaché à Marseille … Je ne sais pas qui vous a donné l’information … Pas quelqu’un d’ici visiblement, ou alors quelqu’un qui déteste Marseille … De part sa proximité à la mer, Marignane a toujours été rattachée au pays de Marseille. Je doute qu’ils revendiquent une appartenance au pays d’Arles … Bonne route
  2. Marc
    Cool. C’est bien et surement mieux d’y être hors saison ! Moins chaud, mais moins de monde et l’autochtone plus accueillant forcement. La lumière, le soleil …vus sur les photo, faut avouer cela fait des envieux 😉
    Enjoy and take care.
  3. Claire
    Coucou !
    Oups, personne ne m’a donné d’information erronée, c’est moi qui ai fait un amalgame en mettant Marignane dans le même panier que les Pennes-Mirabeau et Vitrolles, villes voisines et faisant parties du Pays d’Aix. Merci d’avoir corrigé mon erreur (je mets à jour l’article !)
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *