« Que serait la vie sans l’imparfait du subjonctif… ? » Alexandre Vialatte

Photo intérieur camping-car

I’m down under! Tellement bien arrivée que je n’ai pas eu le temps de me poser un instant devant l’ordinateur – celui de Monsieur, vive les claviers azerty, héhé ! Alors en ce lundi matin je vous fait une petite rétrospective et je m’occupe de modifier les articles de Singapour.

Samedi matin, dur le réveil à 5h30, direction Changi, même à cette heure-ci il fait lourd ! Rengaine de l’aéroport : enregistrement, contrôle du passeport, embarquement. Le voyage est court, cinq heures, à côté du premier vol.

Une heure de décalage entre Singapour et Perth, il est presque 16h lorsque je pose mon pied sur le sol australien, après avoir rempli un questionnaire – non je compte pas m’engager dans le terrorisme… Si, si, ils demandent ! – être passée devant un chien anti-drogues et un minimum de trois douaniers… Ma moitié est là pour accueillir, avec Mr. Big ! Let’s rock! Où est la chaleur de Singapour ? Il fait très bon, presque frais.

Nous allons au 5, Montrose Street où je rencontre Brice, un ancien colloc, avec qui nous discutons, enfin surtout Monsieur et moi, et lui avec Brice. Je comprends plus ou moins bien mais de là à discuter joyeusement il y a un grand pas.

En fin d’après-midi, on se rend tous les trois au plus proche centre commercial pour aller boire un verre, avant ma première nuit dans Mr. Big. Courte puisque debout à 6h pour aller chercher ma cousine. Une bonne sieste jusqu’à 13h30, quelques courses dans l’après-midi et un petit film le soir… et c’est mollement allongée dans Mr. Big que je vous donne des nouvelles.

Qu’il est bon de ne rien faire !

5 Comments on “« Que serait la vie sans l’imparfait du subjonctif… ? » Alexandre Vialatte”

  1. Coucou,
    Toujours un plaisir pour nous de suivre vos pérégrinations. La sensation de mettre le pied dans un pays aussi lointain doit être, quelque chose que l’on doit avoir du mal a expliquer. Par contre retrouver ta moitié après tant de temps, ça je peux imaginer ;-).
    Avec les photos, en plus ça devient encore plus mieux.. super cool. C’est quand même, super sympa a vous de prendre le temps de partager. Promis, pour Noël je vous fait un reportage photo pour renvoi de l’ascenseur.
    Également sympa de nous faire bosser notre géographie internationale, ainsi que les fuseaux horaires.
    Pour finir, une petite question technique : Il y a t-il moyen d’empecher l’homme au chapeau de chanter a chaque fois que l’on change de page sur ce blog ? La chanson « the lady » est sympa certes, mais il l’a reprend systématiquement a chaque refresh de la page… Bon quand le son est coupé forcement ça va, mais sinon je culpabilise de toujours l’interrompre 😉
    Profitez profitez
    Bisous
    UM
  2. Haha, désolée pour la chanson, je vais essayer de le mettre en aléatoire… Sinon, l’homme au chapeau c’est ma moitié justement et c’est une de ses chansons. Merci d’avance pour le reportage sur Noël, ici il
    commence à faire chaud, et ça me fait toujours marrer d’imaginer Noël à 35 degrés !
  3. Hmm en écrivant, j’ai bien pensé que cela pouvait être ta moitié.. Bonjour moitié !!
    Noël a 35 degrés .. j’aimerais bien voir la tenue du père Noël ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *