« Nos actes sont des pas sur la plage, la marée les efface. Nos œuvres sont écrites sur le sable, le vent les efface sans les lire. » – Jean Grosjean

Lundi 9 au matin nous accompagnons Val et Don à la ferme de Moorne. Ils y achètent des légumes « non conformes » et donc moins chers – comme ceux de Woolworth 😉 . Ils nous en donnent une partie – pour des légumes non considérés comme parfait pour la vente nous n’avons jamais mangé des navets aussi bons – après nous avoir présentés au patron qui aura peut-être du travail pour nous mais pas dans l’immédiat.

Après les au revoir nous roulons vers l’Est et nous engageons sur une piste en direction du Mont Victoria – cousine 😉 – une petite marche dans la forêt nous emmène aux Ralph Falls dont le point de vue est hélas fermé car le sentier doit être réhabilité. Tant pis nous irons voir les suivantes, celles de St Columba, sauf qu’après de longues minutes sur une piste censée être un cul de sac nous ne voyons toujours rien. Hésitant entre faire demi-tour et continuer, nous sortons la boussole qui nous a bien aidé dans la jungle malaisienne pour vérifier que nous nous dirigeons bien vers le Nord-Ouest. Nous finissons pas ressortir des pistes bien plus loin que nous le pensions puisque nous voilà déjà à St Helens sur la côte Est !

9 février | 16h26

Binalong Bay

9 février | 19h48

Kookaburra

Qu’à cela ne tienne, c’était notre destination, un peu plus au Nord nous faisons une pause à Binalong Bay, point sud de la Bay of Fires, connue pour son sable blanc, ses eaux turquoises et ses rochers couverts de lichen qui leur donne une teinte orangée. Un joli coin bien que la météo ne soit pas avec nous, les nuages voilant le ciel enlèvent aux paysages leurs couleurs étincelantes. Nous nous installons pour la nuit à l’aire de camping de Dora Point dans Humbug Point Nature Recreation Area. Quelques pas nous séparent de la plage où nous manquons de peu une raie manta nous disent trois touristes néerlandais.

9 février | 20h30

Dora Point

10 février | 12h55

The Gardens

Mardi matin, le temps est toujours nuageux et bien que la balade jusqu’au village The Gardens soit jolie, il manque un peu de feu à cette « Baie des flammes » – d’où le nom vient en réalité des feux préventifs allumés par les Aborigènes et vus dans cette baie en 1773 par Tobias Furneaux qui lui a donné ce nom de Bay of Fires ! Direction le sud après quelques courses à St Helens, nous longeons la côte Est de la Tasmanie qui est vraiment superbe. Encore plus lorsque le soleil décide de nous rejoindre lors de notre pause à Denison Beach, où en plus de profiter de la plage nous remplissons un bocal de mûres sauvages et délicieuses.

10 février | 17h14

Bicheno

10 février | 19h39

River and Rocks Campground

10 février | 19h41

L'aire mérite son nom !

10 février | 19h42

Swanwick et les Hazards Mountains

Nous traversons Bicheno où nous nous régalons encore des plages de sable blanc et doux – on dirait de la farine ! – puis dormons au River et Rocks Campground dont la plage a vue sur le petit village de Swanwick, non loin de Coles Bay où nous nous rendrons demain.

Mercredi matin nous inaugurons notre premier parc national, après avoir pris en stop un pizzaïolo français jusqu’à Coles Bay et visité la petite ville côtière qui donne sur la Great Oyster Bay. L’accès aux parcs nationaux est généralement payant, les prix et conditions variant suivant les États. Ceux qui nous connaissent et nous suivent régulièrement savent que nous privilégions les activités gratuites mais payer un abonnement sachant que l’argent est utilisé pour maintenir des espaces naturels nous pose moins de souci tant que les tarifs restent raisonnables – d’avis de Tasmaniens, le touriste est quand même un peu trop exploité et l’entrée des parcs pourrait être moins chère. En Tasmanie, l’accès pour vingt-quatre heures est de vingt-quatre dollars pour un véhicule – avec ses passagers, jusqu’à huit – sauf un grand parc qui est à trente-trois dollars. Autant dire que si vous prévoyez d’en visiter plusieurs mieux vaut investir dans le Holidays Pass à soixante dollars valable deux mois pour tous les parcs, ce que nous avons fait.

11 février | 11h40

Baignade à Coles Bay

11 février | 13h37

Début de la randonnée

L’auto-stoppeur nous ayant déconseillé la classique marche de deux heures jusqu’au Wineglass Lookout – des cars de touristes pour un point de vue moyen – nous nous attaquons à la randonnée de trois heures qui escalade le Mont Amos dans la chaîne des Hazards Mountains. Je dis escalade car il y a des passages où nous avons dû utiliser pieds et mains pour progresser dans les failles de gros rochers lisses. Vous nous excuserez, il n’y a pas de photos des passages ardus, trop occupés que nous étions à ne pas glisser ! 😀

11 février | 15h01

Arrivée au sommet...

11 février | 15h01

Où que le regard se porte...

11 février | 15h13

C'est beau n'est-il pas ?

11 février | 15h14

Même derrière nous !

Malgré la chaleur et la difficulté la vue au sommet sur les baies de Wineglass et Promise est à couper le souffle, valant largement nos efforts.

La descente est plus facile et nous croisons quelques personnes abandonnant pour divers raisons, souvent de mauvaises chaussures – les nôtres, ayant déjà vu de nombreux kilomètres n’adhèrent déjà plus très bien au terrain, alors en basket ! Retour sur le parking où un wallaby se promène entre les voitures, puis après un arrêt à Honeymoon Bay nous allons nous baigner avec plaisir à Richardson’s Beach.

11 février | 13h50

La vue devient plongeante !

11 février | 16h50

Wallaby, gardien du parking

Il commence à se faire tard et nous sommes bien fatigués, la visite de la côte Est de Freycinet sera pour demain. Après quelques courses à Coles Bay nous retournons sur l’aire de River et Rocks où nous discutons avec nos voisins : à droite des Anglais, à gauche des Canadiens, dont l’un nous laisse son contact pour une future visite, car après sept ans de voyages il s’arrêtera bientôt pour ouvrir un centre d’apprentissage de permaculture et yoga dans son pays, sur un principe d’échange : une heure de cours, une heure de main d’œuvre.

Commentaires (9)

  1. Marc
    Merci pour le partage. Les photos sont superbes et donnent envie d’escalader aussi pour profiter de ces si beaux points de vue. Meme sur la carte on voit et on peut imaginer aisément qu’étant donné la géographie de cette presque-ile que les lieux ne peuvent être que sauvages..
    Si nous pouvions nous télé-transporter …. mais même pas, car le voyage a sa part dans la satisfaction et le plaisir des yeux ..

    Continue to enjoy and to share with us ..

  2. Georges de Filippis
    PROFITEZ BIEN …..BONNE ROUTE …MERCI POUR LES COMMENTAIRES ….BISES DE PAPY.
  3. Daniel Desbiens
    Merci de partager cette belle aventure avec nous. Un coin de nature merveilleux a voir . Bonne continuation de routes a vous 2 . Daniel D.
  4. Claire (Auteur de l'article)
    Merci de le partager avec nous, cela apporte quelque chose de plus car je pense parfois à nos lecteurs en prenant certaines photos. 🙂 Comme quoi vous voyagez vraiment avec nous !

    Alors j’espère bien faire bientôt un petit tour en Inde par procuration ! 😉

  5. Claire (Auteur de l'article)
    Contente de voir que tes commentaires se publient enfin correctement sur le site ! Bises et à bientôt ! 🙂
  6. Claire (Auteur de l'article)
    Merci à vous de nous lire. J’espère que nous continuerons à vous emmener dans de beaux endroits.
  7. Véronique
    Superbes photos de paysages magnifiques qui font rêver ! Poursuivez bien votre route et merci encore pour le partage, c’est que du bonheur ! Bisous à vous deux !
  8. Claire (Auteur de l'article)
    Pas de quoi Véronique, ça nous fait vraiment plaisir de partager cette aventure ! 😀
  9. Georges de Filippis
    BON ANNIVERSAIRE RONALD….AVE UNE BONNE BIÈRE…BISES DE PAPY GEORGES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *