« A quoi bon soulever des montagnes quand il est si simple de passer par-dessus ? » Boris Vian

Ceux qui nous connaissent bien savent qu’une journée dans une grande ville nous est amplement suffisante, c’est pourquoi dès lundi 11 mai au matin nous roulons vers l’Est et les Blue Mountains. Elles débutent à moins d’une heure de route de Sydney pour culminer à 1100 mètres d’altitude au village Mount Victoria. La brume aux teintes bleutées d’où elles tiennent leur nom doit sa couleur à l’évaporation de l’huile des eucalyptus remplissant les vallées.

11 mai | 14h39

Sous les falaises à Wentworth

11 mai | 14h49

Au-dessus de Wentworth Falls

Nous nous arrêtons à Wentworth Falls qui en plus de ses chutes d’eau d’une hauteur de trois cent mètres, nous offre notre premier panorama sur la Jamison Valley. La courte marche jusqu’au point de vue Princes Rock est à faire car ce dernier permet d’embrasser du regard l’ensemble de la cascade, aux eaux volantes les jours de vent. D’ici deux pistes se rendent au sommet des chutes et la « Undercliff track » m’a paru la plus sympathique, un chemin sous les rochers, parfois pleureurs, offrant quelques coups d’œil sur la cascade ou la vallée au milieu de la végétation.

11 mai | 14h22

Wentworth Falls

11 mai | 14h38

Undercliff walking track

Plus loin, et plus touristique, c’est l’arrêt presque obligatoire à Katoomba – garez-vous en ville et marchez pour éviter les parkings payants – avec son point de vue Echo Point sur les Three Sisters, trois formations rocheuses au premier plan de la Jamison Valley. En passant par la Blue Mountains Drive plutôt que par la route principale pour arriver à Katoomba, vous aurez quelques jolies vues depuis le véhicule.

11 mai | 15h49

Three Sisters

11 mai | 15h50

Blue Mountains à Katoomba

Arrivée à Blackheath et descente de la Megalong Valley, seule route où nous nous retrouvons en bas des montagnes – à moins d’aller randonner à pieds – et où nous passerons la nuit à l’abri du vent.

12 mai | 9h21

Grose Valley

12 mai | 9h22

Bridal Veil Falls

Mardi 12, nous débutons la journée avec un arrêt décoiffant – autant pour le vent que pour la vue – au Govetts Leap Lookout qui ouvre sur la vallée de Grose – je crois – avec sur la droite Bridal Veil Falls, les plus hautes chutes d’eau des Blue Mountains et sur la gauche un petit frère des Three Sisters : le Pulpit Rock.

12 mai | 9h20

Blue Mountains à Blackheat

12 mai | 10h10

Pierces Pass

Nous revenons vers l’Est en empruntant la Bells Line of Road, plus nature et plus jolie que celle que nous avons pris à l’aller.

13 mai | 9h01

Pause sur une artistique station essence

13 mai | 14h31

Guitare dorée de Tamworth

Entre les parcs nationaux Wolleni et Yengo nous roulons ensuite en direction du Nord pour rejoindre la New England Highway que l’on nous a plus conseillée que la route côtière où les villes s’entassent les unes à la suite des autres.

14 mai | 11h

New England Highway

14 mai | 16h54

Crooked Creek

Nous traversons donc la campagne australienne pendant trois jours avec quelques froides nuits à Moonby, une station essence transformée en station d’art avant Singleton, des forêts d’eucalyptus, une guitare géante et dorée à Tamworth – ville d’un célèbre festival country, un feu de camp à Crooked Creek, des collines verdoyantes, une naissance chez nos amis français de Melbourne 😀 alors que nous arrivons près de Lismore… !

15 mai | 17h23

Nimbin Street Code

16 mai | 11h39

Plan de Nimbin

Nous passons la fin de semaine dans la ville artistique et décontractée de Nimbin – camping au Showground dans Cecil St., à droite juste avant de rentrer dans la ville : 10$ par personne et par nuit, électricité et douche. 🙂 Début de soirée au pub où à la taille de la barbe et des cheveux des habitués l’on peut presque deviner depuis combien de temps il vivent ici. 😉

16 mai | 12h56

Rochers de Nimbin

16 mai | 14h11

Plage de Byron Bay

Le lendemain matin nous nous baladons dans les rues colorées et visitons quelques galeries d’artistes locaux, ainsi que la Hemp Embassy où ils vendent – entre autre 😛 – des vêtements fabriqués à base de chanvre, ou encore le Hemp Bar où l’on peut en apprendre plus sur l’usage médicinal du cannabis.

Après un tour à Byron Bay, la Nouvelle-Galles du Sud c’est fini !

8 Comments on “« A quoi bon soulever des montagnes quand il est si simple de passer par-dessus ? » Boris Vian”

  1. NOUS SOMMES LUNDI….CHOUETTE C EST FERIEDONC ON SE REPOSE….BEAU TEMPS …CIEL BLEU…DÉJEUNER AVEC CAROLINE AU BISTROT DES ANGES ….UN EXCELLENT PROGRAMME….BONNE CONTINUATION ET BISES A VOUS DEUX…AINSI QU A TOUS LES AUSTRALIENS.
  2. Nous avons la même météo, mais pas de Bistrot des Anges ici, petit-déjeuner autour du barbecue pour faire griller le pain ! Gros bisous à vous deux. 😀
  3. C’est parti pour rattraper mon retard 😉 .. nous aussi on a une vie passionnante et occupée. Quelle densité dans cet article, impressionnant. Que de beaux endroits traversés et vus. Ma photo  » Grose Valley » et « Blue Mountains à Blackheat » est le même endroit ? ou bien le créateur (quel qu’il soit) avait déjà le copier/coller ? 🙂
    En parlant de météo, c’est la canicule pour nous !!
  4. Quelle joie de voir l’un de nos commentateurs les plus assidus refaire surface ! Sans rire ! 😀 J’ai vos photos d’Inde de côté, j’espère pouvoir les regarder bientôt. Tu as bien vu, la Grose Valley est visible depuis la ville de Blackheat. 😉 C’est le même endroit avec deux cadrages différents.
  5. Mais c’est énorme !! Je suis comblé.
    Hier soir j’ai diné prés de l’étang où vous aviez dormi à Bourgoin 🙂 et parlé de vous avec mes amis du Roller …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *