« Les îles sont de petits continents en abrégé. » Bernardin de Saint-Pierre

Lundi 4 septembre nous prenons la direction du sud, longeant la côte déchiquetée de l’Ouest écossais. La pluie et la brume nous accompagnent donnant une allure fantomatique aux Highlands. Dans ce pays plein d’eau où il est pourtant difficile de trouver des fontaines, quelle n’est pas notre surprise de tomber sur une antique au milieu de nulle part, avec une eau dont on doit rarement pouvoir égaler la pureté.

4 septembre | 12h36

Fontaine 1883

4 septembre | 13h31

Paysage des Highlands

Le paysage qui défile est toujours aussi sauvage, collines et plaines rases parsemées de rochers et de marais, avec parfois la chance d’apercevoir des cerfs au loin. Nous passons les ruines d’Ardvreck Castle et les nuages laissent finalement filtrer le soleil alors que nous nous accordons une pause face au Stac Pollaidh.

4 septembre | 13h59

Ardvreck Castle

4 septembre | 15h29

Beinn an Eoin and Stac Pollaidh

Le retour à la société se fait en douceur avec un arrêt dans la ville d’Ullapool, que nous trouvons fort mignonne avec ses maisons peintes de blanc. Nous procédons à un ravitaillement alimentaire et constatons avec plaisir qu’en plus de WC gratuits, la ville propose également des douches. Un peu plus loin sur la route nous sommes déçus de ne pouvoir observer la cataracte des gorges de Corrieshalloch, nous nous promenons sur le sentier mais le pont suspendu est fermé pour maintenance, nous cachant la vue des chutes de Measach qui se fracassent 46 mètres plus bas. Mais notre fin de journée sera illuminée par un coucher de soleil dorant les lieux et notre début de nuit se fait sous le regard de cerfs sauvages dont nous observons la silhouette sur la crête d’une montagne.

4 septembre [ 15h44

Ullapool

4 septembre | 20h41

Cerfs en silhouette

Au frais matin, je m’en vais faire une lessive dans la rivière que j’entends se transformer en cascade juste un peu plus loin. Nous la verrons lorsque nous reprenons la route en direction de Gruinard Bay. Chaque virage est un nouveau plaisir pour les yeux, au travers de Beinn Eighe Natural Reserve, sur le Wester Ross Coastal Trail – nous n’avons pas croisé de dragons :mrgreen: .

5 septembre | 12h59

Gruinard Bay

5 septembre | 14h44

Beinn Eighe Natural Reserve

Nous nous octroyons une pause dans le village de Shieldaig qui en plus de son superbe rivage offre des WC publics, avant de poursuivre notre vertigineuse descente de la côte, en croisant quelques locaux.

5 septembre | 16h14

Shieldaig

5 septembre | 17h11

Les vaches des Highlands !

Le regard attiré par des ombres d’îles au loin, nous nous arrêtons en plein vent pour observer la carte routière de plus près. C’est bien Skye, ainsi que l’île de Rona qui nous offrent un splendide panorama. Tellement saisissant, que nous braverons le vent pour dormir sur place et profiter de la vue jusqu’au dernier rayon de soleil.

5 septembre | 17h36

Panorama sur Skye et Rona

5 septembre | 20h00

Dernier rayon de soleil face à Skye

Le mercredi nous attaquons le col entre Applecross et Tornapress, sur une route à une voix, entourés d’une brume se transformant en épais brouillard plus nous prenons de l’altitude. Chaque voiture croisée est une aventure mais nous parvenons au sommet et le voile se dissipe pour la redescente nous offrant de nouveaux ravissants paysages.

6 septembre | 12h55

Col Applecross

6 septembre | 13h12

Tornapress

7 septembre | 14h32

Old Man of Storr

Nous contournons le Loch Carron pour rouler jusqu’à la ville de Kyle of Lochalsh où nous empruntons le pont court et gratuit, construit entre 1992 et 1995, qui mène à l’île de Skye. Après un lunch tardif à Broadfort nous roulons jusqu’à trouver une place qui semblait n’attendre que nous au bord d’une rivière s’en allant dans les sous-bois. Un endroit rêvé… pour les midges, ces micro-moucherons piquants qui aiment tant l’humidité… et a priori la saveur de la peau humaine. Heureusement nos cousins nous ont transmis l’astuce et le produit miracle : l’huile de jojoba ne semble pas à leur goût.

La pluie nous accompagne pendant deux jours sur l’île de Skye, avec quelques rares éclaircies, ce qui ne nous empêche pas de poursuivre vers le nord et de marcher jusqu’aux pieds du Old Man of Storr, un monolithe de 55 mètres, « formé à la suite de l’érosion de la montagne sur laquelle il est situé, appelée Storr » nous dit Wiki. A l’aller la bruine ne nous fait pas peur, au retour elle a transformé le chemin en torrent et nous sommes trempés jusqu’aux os.

Après un arrêt aux falaises de Kilt Rock et son impressionnante Mealt Waterfall se déversant directement dans la mer, c’est face à d’autres falaises que nous passons la nuit. Le lendemain, le soleil fait de timides apparitions alors que nous dévalons vers le sud, faisant un aller-retour sur la B8083 jusqu’au village d’Elgol nous offrant un point de vue sur les Black Cuillin, un massif dont le point culminant est un ancien volcan.

7 septembre | 16h52

Kilt Rock

7 septembre | 16h58

Kilt Rock & Mealt

8 septembre | 16h41

Yeah Skye!

8 septembre | 16h40

Black Cuillin

Retour sur l’île principale et arrêt dans Glen Shiel pour la nuit où un passant a décidé de corriger l’histoire de la bataille. Le samedi matin, les nuages ont disparus, il fait tellement bon que nous faisons une partie de pétanque sous le regard étonné d’autres touristes… ah non c’est peut-être notre linge séchant au soleil ! :mrgreen:

9 septembre | 12h56

Glenshiel

9 septembre | 12h57

Terrain de pétanque à Glenshiel

Nous voilà à Invermoriston, retour à la case départ. Nous dormons une dernière fois à côté du Loch Ness avant de retourner à Fort William. Pour changer de la vallée de Glen Coe nous prenons l’Argyle Coast Trail, passons au large du château de Stalker et faisons un crochet par la jolie ville d’Oban. Un peu plus loin, sur un parking de départ de randonnée, alors que nous nous installons pour la nuit, nos voisins routards et leurs trois chiens viennent nous saluer et nous proposent de venir boire un verre chez eux. Nous passons une excellente soirée avec ce couple de Cornouailles, dégustant les bières faites maison – et gluten free.

10 septembre | 16h20

Stalker Castle

10 septembre | 17h24

Oban

 

Juste une petite anecdote à propos de ce fameux pont entre l’île principale et l’île de Skye : 2003, un ami et moi sommes en Écosse pour un petit séjour. Arrivant de nuit à Kyle of Lochalsh, ne savant pas où dormir, un chauffeur de bus nous dit de monter pour qu’il nous amène à une auberge de jeunesse, nous pensions prendre le ferry le lendemain qui nous transporterait sur l’île.

Le soir, devant une bonne pinte et de la musique live, trois belges nous assurent que nous sommes DÉJÀ sur l’île, nous disons le contraire, mon ami étant sûr de lui, jusqu’à ce qu’ils nous montrent, sur toute la façade du pub, une énorme fresque décrivant la construction d’un pont… Le fameux ! Amen.

Commentaires (14)

  1. Sylvie
    Hello ! Encore, encore, bises 😉
  2. Claire (Auteur de l'article)
    Bientôt, bientôt ! Avec juste 2, 3 petits mois de retard, mais ça laissera des récits pour les froides soirées d’hiver ! 😉
  3. Fred
    je me suis reconnu dans la petite anecdote ….lol. Oui, le pont n’existait pas lors de mon premier séjour en 89…Fred
  4. Patrycja
    Helou j viens de retourner de l’ecosse, j ai fait 9 jours en highlands, à fond sur la route ,trop adorée, je reconnais les endroits! Gros biz!
  5. Nanou
    Merci de vos descriptions de ce pays superbe mais qui manque un peu de soleil!
  6. Claire (Auteur de l'article)
    Ah contente de voir que tu as reçu la notification du nouvel article ! Oui Ronald nous a fait un peu marcher sur vos pas. 😉

    Ravie que cela t’ai plu, dommage que nous n’ayons pas pu nous croiser !

    Nous avons quand même eu pas mal de beau temps… Et puis les nuages donnent un certain cachet aux photos ! 😀

  7. BREE DOMI
    Salut Chers globe-trotters ,même si proche de la France ,on a l’impression de decouvrir des paysages ou l’homme à du mal à survivre ,sauf si un peu d’alcool
    l aide à…. enfin je me sens dans l’atmosphère de serie télé à faire peur perdu au milieu de nul part !j-imagine 3 siecles avant la dureté de vivre et même maintenant
    !!!bravo photos superbes,on s’y croirait ,Deux bises Domi et Claude
  8. Claire (Auteur de l'article)
    C’est vraiment un superbe pays, nous espérons y retourner pour pouvoir un jour faire les multiples îles attenantes où le sauvage doit être encore plus présent. Heureuse d’avoir autant de passagers clandestins avec nous ! 😀
  9. Uncle Marc
    J’ai bien aimé « descente vertigineuse  » .. tu n’aurais pas une vidéo que l’on puisse se rendre compte de la vitesse 😉

    En regardant l’ile de Skye sur la carte, j’ai compris le titre de l’article.

    Bisous
    Take care

  10. Claire (Auteur de l'article)
    Oh au moins du 70km/h haha ! Non pas de vidéo sur ce trip, rien ne bouge dans les Highlands. 😉
    Tu en as compris plus que moi alors, c’était surtout une allusion aux nombreuses îles qui existent autour de l’Écosse. 🙂
  11. Uncle Marc
    Surtout Skye n’est pas petite, c’est 1/5ème de la corse. Quand j’ai regardé, j’ai pensé que c’était l’ile de Scalpay dont tu parlais, qui elle vue d’avion fait vraiment ile. Skye a du être une presqu’ile ?! .. ce qu’elle (re) devenue avec le fameux pont 😉
  12. Claire (Auteur de l'article)
    Probablement vu que le Royaume-Uni tout entier était une presqu’île du vieux continent ! 😀
  13. véronique
    décidément vous marchez dans nos pas …sauf que les nôtres étaient plus au sec (1 jour de pluie sur 4 passés sur l’île ) hi hi ! la route d’Applecross … : un grand moment pour nous aussi, j’ai adoré la parcourir , nous étions un peu seul au monde et c’était fantastique ! merci de nous avoir fait revivre notre été en automne ! très sympa ! bon séjour néerlandais ! Marie chez nous jusqu’au 3 vous a réservé un week-end en décembre apparemment ! Gros bisous
  14. Claire (Auteur de l'article)
    On ne pouvait pas être au sec tout le temps ! 😀 En rédigeant l’article (en retard donc) et développant les photos, je me répétais que c’était tout de même bien beau l’Écosse !
    Les Pays-Bas c’est différent mais tout aussi froid et fort propre. On prévoit un petit week-end à Amsterdam en effet. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *