« Faute d’exercice, on finit par se rouiller. » Proverbe écossais

Vertige de la page blanche. Si ce n’est quelques commentaires en réponse aux visiteurs et des mises à jour de maintenance, je n’ai presque rien fait sur Carnets de Routards depuis pas loin d’un an, voire deux ! Une année charnière et prolifique après laquelle il va falloir dérouiller tout ça et reprendre le rythme des publications : prises de notes, recherches, rédaction, traitement photo, vidéo… et oui c’est du boulot !

Rien de neuf sur le site à part la refonte de la page Vivre à l’année en camping-car mais tout plein d’idées en chantier : terminer le montage des vidéos d’Australie, corriger certains articles, créer une FAQ pour le stationnement, des pages Pratique sur les camping-car, l’Australie, peut-être changer d’hébergeur, peut-être prendre un nom de domaine, mettre en place un plugin de don sur l’idée que les visiteurs puissent nous offrir un café… car comme je disais c’est du travail mais je ne souhaite pas monétiser ce site en vous envahissant de publicités !

Mais trêve de « liste à faire » ennuyeuse, retour sur les routes ! Vous avez pu suivre le redémarrage de TNT au travers d’un nouvel auteur (non, non, ce n’était pas Claire mais bien Ronald derrière la plum… le clavier) dont le dernier volet de sa trilogie vient tout juste de paraître (oui, oui, anti-daté comme nous savons si bien le faire pour pallier au manque de réseau ou de temps). Vous savez donc sur quel territoire nous nous trouvons et je vous propose, en accompagnant mon arrivée, de mieux y prendre vos marques avant d’aller l’explorer…

Reconversion professionnelle terminée avec succès le 3 août, j’ai quitté Marseille pour une brève tournée d’au-revoir avant de décoller le mardi 8 août à 17h35… enfin pas tout à fait, la météo ayant retardé le premier vol Nice-Londres d’une heure trente, transformant une longue escale à Gatwick en une marche forcée dans les couloirs de l’aéroport. Ayant perdu le fil des panneaux « Flight connection » je me suis retrouvée dans le hall des arrivées à chercher celui des départs mais ai pu redécoller à temps pour l’aéroport de Glasgow où un hollando-australien m’a capturé au volant d’un vieux camping-car français quelques minutes avant les douze coups de minuit.

Vous serez peut-être aussi étonnée que moi mais mon premier réveil en Écosse s’est fait par le soleil chauffant un peu trop la capucine ! Ça c’était pour la bonne surprise, la seconde est plutôt mauvaise : Glasgow et ses environs sont dignes de certains quartiers marseillais, c’est un dépotoir à ciel ouvert ! Les gens du coin n’ont aucun respect pour leur environnement… ou aucune poubelle ?

9 août | 19h56

Clyde Port

9 août |

Un musée de Glasgow et l'homme-chardon

Nous restons en ville jusqu’au week-end, Ronald découvrant un nouvel open mic – soirée scène libre où tout le monde peut participer sous la direction de l’animateur du spectacle – jeudi soir au Pacific sur Dumbarton Road où nous nous rendons à pieds avant de prendre le métro pour le retour – à venir une nouvelle page Pratique sur l’Écosse que nous espérons emplir dans les semaines qui suivent.

9 août | 21h46

Animateur scène libre Pacific

9 août | 22h10

Ronald au Pacific

Glasgow est la plus grande ville d’Écosse et est très vivante la nuit, nous y reviendrons dans deux jours pour l’open mic d’Allisons Arms sur Pollokshaws Road le dimanche soir et celui du Nice N Sleazy, sur Sauchiehall Street le lundi, en plein centre-ville où nous irons en bus. Tout ça après un week-end à Alva, à lire dans le prochain article : au programme randonnée, fouet et volontariat éthique !

C’est un court article mais je vous en promets d’autres, seulement le nord de l’Écosse n’est a priori pas connu pour sa couverture réseau et je ne suis pas sûre de pouvoir me connecter régulièrement. Tout vient à point à qui sait attendre ! 😉

PS. : nouvel album dans les Instantanés !

Commentaires (2)

  1. Uncle Marc
    Oh yes … you’re back? Great !!! Je suis bien content.

    Le plugin de don est une bonne idée.

    C’est quand vous êtes en Europe qu’il est hollando-australien ?! et australo-hollandais en Océanie !! 🙂

    gros bisous

    Take care

    Marc

  2. Claire (Auteur de l'article)
    Oui, enfin de retour sur les routes ! Ça fait du bien, j’espère pouvoir garder le rythme.

    Toutes les idées ne sont pas pour tout de suite mais j’espère d’ici l’année prochaine, car les bibliothèques publiques vont sûrement se faire un peu plus rare lorsque nous arriverons dans les Highland écossais. 😉

    Les deux terriens voyageurs te saluent fidèle lecteur ! :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *