F.A.Q.

Quand nous disons que nous vivons à l’année en camping-car, les réactions sont diverses mais en général enthousiastes. Intrigués, les gens souhaitent souvent en savoir plus. Avant de nous lancer dans l’aventure, nous avons nous-même parcouru de très nombreux sites et blogs de personnes ayant vécu ou vivant encore aujourd’hui de cette façon. La moindre des choses que nous puissions faire est de partager à notre tour notre expérience !

Alors voici quelques réponses aux questions fréquemment posées, si d’autres vous viennent, n’hésitez pas à en discuter à la suite de cette page, nous y répondrons avec le plus grand plaisir et tiendrons régulièrement à jour la Foire Aux Questions dès que nous avons de nouvelles informations utiles à partager.

(Merci Nube, voici une réécriture de nos échanges sur l’itinérance !)

Pourquoi ce choix de mode de vie ?

En 2008 nous sommes partis en Australie où beaucoup de touristes louent un petit van pour parcourir le continent. D’autres en achètent un et le revendent à la fin de leur trip, c’est ce que nous avons fait avec Mr Big (ancien blog en cours de migration sur ce site) et ça nous a énormément plu ! Rentrés en France, coincés entre quatre murs, il n’a pas fallu longtemps pour que nous décidions de tenter l’aventure ici. Expérience concluante, puisque nous vivons dans notre camping-car « français » depuis septembre 2010.

Un retour général sur votre ressenti depuis 2010, les avantages, les inconvénients ?

Étant déjà des personnes vivant simplement, sans superflu, nous nous sommes rapidement adaptés à cette nouvelle façon de vivre. Nous avons un peu plus de confort qu’en Australie, par exemple des WC cassette ou une pompe à eau électrique (énergie solaire), elle était manuelle dans Mr Big (ancien blog en cours de migration sur ce site) ! Mais rien de luxueux.

Ce qui nous a plu et que nous voyons comme un avantage, c’est le fait de pouvoir changer le décor que tu vois de ta fenêtre chaque matin ! Quitter une ville dans l’heure si elle ne te plait pas, rester un mois dans une autre si tu t’y sens bien, rencontrer de nouvelles personnes. Une liberté de mouvement que tu as moins en habitation fixe : si tu as une envie soudaine de partir quelques jours à la montagne, il faut prévoir le transport, l’hôtel, etc. En camping-car, à 9h01 tu te dis que tu irais bien au frais, à 9h02 la clé est dans le contact !
Il y a également un gros avantage financier, pas de loyer ni de charges à payer. Au bas mot 500 euros économisés par mois. Lors de notre première grande virée en 2011 nous n’avons pas dépensé plus de 600 euros à deux et par mois pour le budget total (diesel, gaz, victuailles, douches, laverie et quelques sorties).

Un inconvénient, s’il en est, c’est l’accueil de certaines villes et de leurs gentilés. La pensée des autres nous est égale, mais l’abus de barres de limitation de hauteur sur les parkings ou d’arrêtés municipaux (tout aussi illégaux les unes comme les autres) est parfois fatiguant ! Je ne m’attarde pas dessus car le sujet du camping-car dans la loi française est développé sur la page Stationnement.
Le seul autre désavantage qui me vient à l’esprit, surtout pour la geek que je suis, est le manque d’autonomie électrique et de connexion Internet. Superflu me direz-vous ! Mais nous avons le projet d’installer un second panneau solaire pour permettre une plus grande indépendance électrique et les hot spots se trouvent un peu partout ! Nous pensons également un jour se renseigner sur Internet par satellite.

Quel type de camping-car pour quel budget ?

Nous n’avons bien sûr pas investi dans du neuf où les prix de vente atteignent facilement cinq chiffres. Tout dépend de ce que tu veux !
Nous avions fixé notre budget à 5000 euros et avons parcouru les annonces pendant près d’un an avant de trouver TNT, un Ford Transit dont la carcasse date de 1984. Il y avait quelques travaux à faire (la cellule était mal en point) mais au niveau mécanique, ce genre de moteur est increvable. Il était en vente à 3500 euros, ce qui nous a laissé 1500 euros pour le retaper à notre goût (merci papa !) Une page consacrée aux vérifications avant achat et modifications après est à venir…

A l’investissement de base, il faut ajouter le carburant et l’assurance. Nous avons opté à chaque fois pour des diesel, moins onéreux que l’essence, et faisons entre 500 et 600 kilomètres avec un plein d’environ 50 litres. A défaut d’avoir un moteur entièrement propre, nous aimerions rencontrer quelqu’un capable de nous aider à transformer le notre en moteur Pantone. Pour l’assurance obligatoire, nous sommes à la MAAF avec le minimum au tiers qui nous coûte environ 140 euros par an.

Pas trop froid l’hiver ? Pas trop humide ?

La liberté de mouvement dont je parle dans notre retour général est valable pour les températures ! Il fait chaud ? Allons vers le Nord ! Le thermomètre redescend ? Faisons la même chose ! Sinon la cellule est équipée d’un chauffage au gaz que nous n’avons hélas pas pu vraiment testé car il a rendu l’âme – si quelqu’un s’y connait ! A défaut on nous a prêté un poêle japonais. Certes il fonctionne avec du pétrole (et je n’aime pas les énergies fossiles), mais quatre mètres carré ça chauffe rapidement, nous avons consommé environ 30 litres pour tout l’hiver 2011.
Édition 2013 : nous n’avons allumé le chauffage qu’une seule fois cet hiver, il s’est vu détrôné par un petit chauffage d’appoint à très faible coût.
L’humidité ne doit pas être un souci dans les camping-car modernes, mais il est vrai que le nôtre n’est pas parfaitement bien isolé au niveau des fenêtres, du coup nous avons de temps à autre de la condensation (l’hiver seulement) et le plafond ou les placards sont un peu humides, mais jamais rien de méchant.

Tu as parlé de douche dans ton budget ?

En Australie nous n’avions ni WC, ni douche, mais la vie est bien différente là-bas et ici ! En bord d’océan il était facile d’aller se baigner tous les jours et d’utiliser les douches qui jalonnent la côte, certaines sont des petits bâtiments où personne ne te regarde bizarrement si tu utilises savon et shampoing !
En France nous avons préféré avoir une cabine douche, bien que pour l’instant la cabine sert exclusivement de placard de salle de bain et de WC. Jusqu’à présent nous avons pris nos douches chez l’habitant ou aux bains publiques (d’où l’évocation de l’hygiène dans le budget, qui est loin d’être hors de prix !). Il est bien sûr possible de prendre trois douches dans la journée, il faudra juste remplir la cuve d’eau propre (60 litres pour TNT) bien plus souvent !

D’accord pour les dépenses, et les rentrées d’argent alors ?

L’intérim, les CDD, l’idée c’est de rouler et de travailler alternativement ! Grossièrement un mois de travail : 1000 euros, un mois sur les routes 300 euros, le calcul est vite fait ! Tu peux même mettre des sous de côté pour prévoir un complément de retraite (achat immobilier pour location par exemple) puisque lorsque tu roules, tu ne cotises pas.

Comment gérez-vous l’administratif sans adresse fixe ?

Pour l’administratif, le plus simple est de se domicilier chez une personne de confiance, un parent, un ami… qui pourra te contacter en cas de courrier urgent et te le faire suivre le cas échéant. Sachant qu’avec l’évolution des services, tu peux maintenant gérer et recevoir la plupart de tes relevés par Internet (sécu, banque, téléphone, assurance), nous n’avons quasiment jamais de courrier papier.

Édition 2016 : on nous a à plusieurs reprises posé la question sur les impôts et comme suite à une erreur de leur part je me suis rendu compte qu’effectivement il pouvait y avoir un impact à l’utilisation de l’adresse d’un tiers, j’ajoute les informations glanées.

Si vous êtes sûrs de ne pas être imposable, il n’y aura aucun impact sur la taxe d’habitation pour la personne dont vous utilisez l’adresse. Sinon plusieurs autres solutions :

  • connaître quelqu’un qui paye déjà le maximum de taxe d’habitation, il ne pourra pas payer plus
  • utiliser une boîte postale (les impôts pourront vous demander de préciser où vous étiez au 1er janvier), ce n’est pas gratuit et il faudra y passer pour récupérer votre courrier
  • se faire domicilier dans le Centre Communal d’Action Sociale du département où vous séjournez le plus souvent, gratuit mais il faudra passer récupérer votre courrier et la demande doit être justifiée (plus d’informations sur Service-Public.fr)
  • nous n’avons pas étudié la possibilité du livret de circulation
  • j’ai récemment découvert une page concernant la taxe sur les résidences mobiles utilisées comme habitat principal qui m’a intriguée mais que je n’ai pas creusé : pourrions-nous déclarer notre camping-car comme habitat principal et joindre cette déclaration à celle des impôts ? !

Dernière information : j’ai lu qu’il est mieux d’écrire « Par M. ou Mme » que « Chez M. ou Mme », cela indiquant que vous utilisez l’adresse pour recevoir votre courrier mais n’y résidez pas.

Où stationnez-vous ?

Nous n’avons jamais utilisé d’aires payantes ni de camping en France. Il y a assez d’aires gratuites, dont beaucoup proposent des services (vidange, eau) à travers le pays et il ne faut surtout pas oublier que légalement un camping-car a les mêmes droits qu’une voiture quant au stationnement, tant que vous respectez le délai légal de sept jours maximum sur une même place, parfois 24h ou 48h.

Il y a tout une page dédiée à cette question : Stationner en France.

Vous pouvez trouver sur Internet des sites répertoriant les aires de services et de stationnement comme AireCampingCar. Nous utilisons l’application mobile du site park4night, plutôt bien fait !

Comment faites-vous pour l’approvisionnement et la vidange de l’eau ?

Toutes les villes (ou au moins la plupart) ont des fontaines publiques. Il existe même une application mobile qui les répertorie : Eaupen . Un bon plan également c’est penser à demander aux stations essences lorsque vous faites le plein, si elles ont un robinet. Sur les chantiers aussi, en demandant aux ouvriers.

Pour la vidange des eaux usées (noires pour les WC, grises pour l’eau de la douche, de l’évier), il existent un bon nombre de points de vidange gratuits (parfois payants : 2 euros comme les Relais Flot Bleu), indiqués par le panneau CE24. L’application park4night que j’ai déjà citée pour le stationnement indique pour chaque emplacement les services fournis, sur le site en bas de page vous pouvez cliquer sur Aire de services sans stat. puis choisir la région, le département et vous avez une liste des adresses.

 

D’autres questions ? Laissez un commentaire !

Commentaires (46)

  1. Marc
    Est ce que vous utilisez les emplacements dédiés au Camping Cars ?
    Si oui, quels sont les avantages, le cout etc ?
  2. Claire (Auteur de l'article)
    Nous n’avons jamais utilisé d’aires payantes en France, ni d’ailleurs de camping. Le but en camping-car, comme beaucoup d’autres camping-caristes je pense, c’est d’être le plus possible indépendant. Dans un article, je parlais du seul point de vidange (payant : 2 euros les vingt minutes pour faire le plein d’eau, l’électricité ne fonctionnait pas) dans les alentours de Cannes, mais dans toutes les autres régions que nous avons visitées, nombreuses sont les aires d’accueil (vidange, eau, possibilité de rester une nuit) gratuites !
    J’ai le souvenir d’une aire réservée au camping-car à Aigues-Mortes, 12 euros les 24h, mais de mémoire il n’y avait aucun service, de l’eau peut-être…
    La prochaine page sera justement consacrée au stationnement des camping-cars par rapport aux lois françaises ! A venir très bientôt !

    EDIT : la page sur le stationnement est désormais disponible !

  3. Jess
    Bonjour, je ne sais pas si j’aurais une réponse vu que les commentaires date mais je tente.. voilà mon compagnon et moi avons décides d’ici un an de partir vivre en camping car et travailler en même temps. Ma question porte sur le stationnement du camping car. Quand nous découvrirons pas de soucis je pense avoir tout compris sur la réglementation (malheureusement illégale à certains endroits) mais quand vous travaillez en ccd d’un mois ou plus, ou mettiez vous votre camping car ? Nous avons trouver la solution du camping (bien loin de notre philosophie) mais je ne vois pas d’autres solutions :/ puis certains sont très cher.. être obliger de dépenser des sous pour pouvoir travailler… m’enfin peut être auriez vous une solution ? Peut être certains endroits qui dérange moins pour une si longue durée ? Merci
  4. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Jess !

    Le dernier article posté remonte en effet à la fin novembre 2015, date de notre retour en France après un an autour de l’Australie. Mais le site, comme nous 😉 , attend avec impatience notre retour sur les routes européennes après notre hibernation sédentaire avec famille et amis. Si tout se passe comme prévu, Carnets de Routards devrait reprendre de l’activité d’ici mai 2016. 😀

    Je me suis permise de déplacer ton commentaire sur cette page car ta question et les expériences que je vais partager pourront peut-être en aider d’autres ! Je suppose que tu as déjà lu la page Stationnement qui t’explique donc que tu peux garer ton camping-car comme une voiture, sans occuper une place de façon ininterrompue au-delà de la durée légale de sept jours (parfois moins dans certaines zones, spécifiées par panneau).

    Nous ne sommes jamais allés en camping et avons toujours stationné dans la ville où nous travaillions. Généralement nous repérons plusieurs coins pour ne pas être garés toujours au même endroit mais sommes parfois restés dans la même zone (en changeant de places de parking uniquement) comme à Toulouse en 2011 où nous avons vécu un mois entre mars et avril sur le même parking avec d’autres camions aménagés dont certains étaient là depuis plusieurs mois. Ou à Antibes pour tout l’hiver 2011-2012 près du port avec vue sur le Fort Carré. 🙂 Ce coup là nous avons eu le droit au papier sur la pare-brise signalant que nous étions stationnés depuis plus de sept jours (ce qui était faux puisque nous partions tous les week-end) puis la visite d’un policier avec qui, après une introduction un peu vive de sa part, nous avons pu finalement discuter calmement et expliquer nos droits, qu’il est allé vérifier et est revenu quelques jours après juste pour nous dire qu’effectivement nous avions raison !

    Une croix est hélas à faire sur les villes qui interdisent le stationnement sur l’ensemble de leur commune (interdiction illégale tu l’auras compris, puisque le panneau est censé indiquer une aire prévue… pas forcément gratuite par contre), à moins que vous trouviez à stationner juste à la limite ou que pourquoi pas vous alliez voir le maire de la-dite ville. Sinon notre meilleure expérience est probablement l’été 2014 à Castellane où nous avons travaillé dans un camping et étions donc garés sur place ! 😀

    Si tu as d’autres questions n’hésite pas. Nous vivons ainsi depuis l’été 2010 et avons bien l’intention de continuer, la vie à l’année en camping-car sans séjourner dans les campings payants n’est pas impossible !

  5. Dorian hivert
    Bonjour, je suis actuellemé salarié et il m’est pour le moment impossible de quitter mon travail avant quelques debu afin de prendre une belle année sabbatique qui pourrait me faire changer de style de vie radicalement.

    Ma question est la suivante, est ce que selon il est possible et interessant de rester sur place vivre dans un camping-car tout en gardant un job fixe?

    Avec votre experience comment procederiez-vous?
    Dois je trouver un terrain adapté pour etre plus sedentaire lors de jours de travail ( semaines et week end)
    Et partir lors de mes jours de repos (essentiellement en semaine) pour comme vous pouvoir me reveiller oû je veux et partir quand je le veux.

    Merci en tout cas pour votre eventuelle reponse et surtout pour votre retour d’experience cela m’a deja beaucoup servi dans ce projet qui me tient tant à coeur.

    DORIAN. (Region Rhone-Alpes)

  6. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Dorian !

    Ravie de lire que nos expériences trouvent des lecteurs actifs ! Lire les blogs des autres avant que nous partions sur les routes nous faisaient déjà saliver.

    Pas facile de répondre à ta question qui me semble assez subjective. Comme je l’ai mis dans la réponse que j’ai fait récemment à Jess, nous avons déjà travaillé sur du long terme (le plus long a du être environ six mois à Antibes) tout en vivant en camping-car et stationnant en ville. Mais c’est un style de vie qu’il faut aimer et supporter avec le risque de ne pas pouvoir prendre une douche tous les soirs par exemple (à Toulouse nous utilisions les bains publics, quelques euros la douche). 😉
    Nous n’avons jamais stationné sur des aires, terrains ou campings payants donc je ne pourrais pas t’aider pour une éventuelle recherche en ce sens.
    Par contre tu peux déjà commencer à chercher un véhicule qui te convienne et même investir tout en ayant encore un logement fixe, ça te permettrait de faire quelques virées et t’essayer à ce genre de vie.

    En espérant que ceci t’aide à faire avancer ta réflexion, n’hésites pas à poser d’autres questions !

  7. Vee
    Bonjour,
    Nous envisageons de faire comme vous : vivre à l’année en CC, et en cherchant des informations, nous avons découvert votre blog plein d’infos, d’astuce … bref, c’était un moment instructif, intéressant et agréable alors … simplement merci de partager vos expérience et témoignage !
    Bonne continuation à vous !
    Vee
  8. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Vee,

    Merci beaucoup pour ce petit message, ça nous fait toujours plaisir de voir que le partage de nos expériences peut servir à d’autres. Nous sommes disponibles si vous avez des questions, n’hésitez pas et qui sait à un de ces jours sur la route. Nous la reprenons bientôt si TNT ressort en bonne santé de son petit tour chez le garagiste (un an que notre camping-car français est sédentaire pendant que nous lui faisions des infidélités en Australie !). 😀

  9. Tanouche
    Bonsoir,
    Je vous remercie également de toutes ces informations et comme beaucoup, je rêve de partir en camion d’ici quelques mois… Juste une question : Est-ce que la connaissance d’un peu de mécanique est nécessaire ? car je vois sur les sites que beaucoup font eux même leurs réparations… moi je n’y connais rien en mécanique et cela me fait un peu peur…
  10. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Tanouche,
    Sans connaissance il y a toujours les garagistes (en espérant tomber sur un bon) mais il faut prévoir le budget main d’œuvre. Sinon les connaissances viendront toutes seules si tu es motivé, tu trouves tout plein de tutoriels sur Internet. J’avoue que je laisse mon compagnon s’occuper de la mécanique mais lors de notre dernière panne j’ai mis les mains dans le cambouis et finalement une fois que l’on te montre certaines choses ne sont pas trop compliquées. Il faut surtout de l’huile de coude ! 😀
  11. vedrenne bernard
    bonjour
    felicitation pour votre blog que je trouve tres interessant ;je possede un camping car depuis de nombreuses années qui me servait que pour mes loisirs ors un evènement imprévu va certainement m’obliger d’en faire ma résidence principale .
    le gros probleme que je redoute et l’aprovisionement en eau et surtout la vidange de la cassette wc pouvez vous m’apporter des conseils.le stationement prolongé et evidemment aussi un probleme mais pas le plus important ,je sait que certaine ville possede des aires de service pas toujours gratuites ni facile a trouver.
    pour ce qui est des demarches administrative je suis tombé sur un site tres clair .je vous remerci a l’avence de bien vouloir me repondre .
    salutations
  12. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Bernard,

    Désolée pour vous que votre début de vie en camping-car soit forcée plutôt que voulue mais vous vous rendrez bien vite compte que c’est tout à fait vivable à condition de ne pas être trop exigeant niveau confort (et encore ça dépend du camping-car) !

    – Pour l’approvisionnement en eau, toutes les villes ont des fontaines publiques où vous pourrez remplir un bidon alimentaire (nous en avons un de quinze litres qui sert pour l’eau potable), nous l’avons également parfois utilisé pour remplir notre cuve d’environ 60 litres (eau pour la douche si vous avez, la vaisselle et l’eau de cuisson… Nous ne la buvons que très rarement puisqu’elle stagne dans la cuve en plastique), les stations essence ont parfois un robinet d’eau et si vous êtes « branché », il existe l’application Eaupen que je n’ai pas encore eu l’occasion de tester, c’est une carte des fontaines.
    – Pour les vidanges d’eaux noires (WC) et d’eaux grises (eau de vaisselle, etc.) beaucoup de villages proposent des points de vidanges gratuits, parfois pour quelques euros (il y a alors souvent la possibilité d’avoir de l’eau, voire même de l’électricité).
    Encore une fois l’application Park4night ; qui indiquent aussi les endroits où l’on peut passer la nuit.

    – Pour le stationnement prolongé, faites juste bien attention à respecter le délai de sept jours, voire 24, 48 ou 72h dans certains quartiers, applicable à tout véhicule.

    N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, je vous souhaite bon courage !

  13. Dylan
    Bonjour,Bonsoir à tous !

    Tout d’abord merci d’avoir partager votre petit bout de vie !

    du haut de mes 21ans j’ai quitté ma location en appartement pour m’acheter un mobilhome dans un camping , chose que je regrette pas j’adore vivre ici maintenant mais .. depuis un certains temps j’ai envie moi aussi de me prendre un camping car et me trouver divers boulot un peu partout et dans n’importe qu’elle domaine , de base je suis carrossier / Mécanicien auto , mais , les garages me dégoutent de jour en jour a voler les gens et à être sous payer , j’ai envie de découvrir n’importe qu’elle métier , découvrir des gens , vivre et arrêter d’être cloitrer toute l’année dans le même village alors que des milliers de kilomètres sont derrière celui ci prêt à nous remplir la tête de souvenirs et de nous lancer sur une vie totalement différente du maison/boulot/dodo , moi je suis au stade Mobilhome/boulot/repos/dodo , et pourquoi pas marier le voyage et la découverte avec le boulot ? 🙂
    Ma petite femme qui me suis tout mes projets depuis maintenant 4ans accepte mon choix , « mais oui je reviendrais voyons je vais pas t’abandonner! »

    Beaucoup d’idée en tête , beaucoup de chose sont encore flou dans ma tête mais à vous voir vous m’encourager enormement ! Un vieux fort transit nommé TNT , Je n’ai q’une chose à dire c’est Bravo !

    En espérant pouvoir partager votre expérience et peut être ma futur vie avec vous !

  14. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Dylan,

    Merci d’avoir illuminé mon début de journée. 😉 C’est chouette de voir d’autres gens penser en dehors du cadre que l’on (mais qui ? ! 😛 ) nous impose inconsciemment.

    Tu as un atout majeur à ce style de vie, tu t’y connais en mécanique ! Nous aurions évité bien des déboires avec des connaissances. Nous sommes encore en travaux sur TNT (d’où, entre autres, la pause de nos aventures mais je vous promets leur retour lecteurs, un de ces jours ! 🙂 ) : démarreur à changer, direction à vérifier et après que tout le monde nous ait toujours dit que la distribution était une chaîne, il semble finalement que ce soit une courroie, donc à changer sûrement.

    Bref, ce n’est pas nous qui te diront que tu es fou, fonce et n’hésite pas à poser des questions. Tu peux passer par le formulaire de contact si tu le souhaites et nous pourrons dialoguer par mail. Vraiment n’hésite pas, avant de nous lancer nous avions une tonne d’interrogations ! Et ça nous fait plaisir de partager notre expérience (il n’y a pas un site Internet pour rien, il faudrait d’ailleurs que je trouve le temps de rajouter tout plein d’informations éparses que j’ai dans des fichiers).

    Le jour où tu démarres, proposes à ta petite femme quelques virées, tu pourrais bien lui transmettre le virus du voyage. 😉

    Au plaisir de te lire !

  15. alain
    bonjour
    je m’appelle Alain et j’aurais aimer que vous me conseiller car je vais devoir vivre dans un camping car a année et je suis complétement perdu…. je ces pas comment faire ni comment on vie dans un camping car et ou me mettre enfin j’ai tellement de question en tête , est ce que vous pouvez m’aiguiller svp si vous pouvez me laisser des message sur ma boite mail
  16. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Alain,
    Je vous ai répondu par mail en vous conseillant la lecture des deux pages du menu « Camping-Car » et leur fil de commentaires qui sont très instructifs.
    N’hésitez pas à poser les questions que vous avez en tête !
  17. Christian
    bonjour a tous
    je vient de tomber par hasard sur votre blog et le trouve très intéressant et rempli de petits conseils .vivant également a l’année dans mon camping car,j’ai beaucoup de mal a comprendre pourquoi vous utilisez encore des WC chimiques,j’ai personnellement installé des toilettes sèches dans mon CC et je n’y voit que des avantages (autonomie ,pas d’odeurs,propreté,prix de revient etc…).
    pensez y .
    A bientôt sur un bord de route. Christian.
  18. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour Christian,

    Les toilettes sèches sont dans notre liste de choses à faire / à tester ! Nous n’utilisons d’ailleurs pas réellement des WC chimique puisque nous y mettons de la bouillie bordelaise à la place des produits chimiques du marché.

    Mais nous sommes curieux d’en savoir plus sur votre utilisation. Dans un seau ? Dans un sac plastique ? Que mettez-vous dedans ? Copeaux ? Où les prenez-vous ? … Et que faites-vous du papier toilette ?

    En vous remerciant d’avance pour votre éventuel partage ! 🙂

  19. cazis
    bonjour , moi se qui m’intrique c’est pour les courrier important comme les impôts la caf ext … comment on fait ??? si on met l’adresse chez de la famille ils ne sont pas pénaliser niveau impôts ?? car nous c’est notre choix de vivre en camping-car à l’année mais avant de se lancer on veux tous les renseignement surtout niveau papiers le reste on à l’habitude ca fait 5 ans qu’on fait du camping-car …. milles merci par avance … bonne fin de journée

    Françoise & Didier

  20. Marie
    Bonjour,

    Vis à vis de la loi,

    Si l’on trouve une personne de confiance, ne va-elle pas devoir payer plus de taxe d’habitation?
    Ne faut-il pas une adresse pour les impôts?

    Merci de votre retour,

    Cordialement

  21. Claire (Auteur de l'article)
    @marie

    Si vous n’êtes pas imposable, cela n’aura pas d’impact sur la personne chez qui vous êtes domiciliés. Si par contre vous êtes imposable, effectivement il risque d’y avoir une augmentation de la taxe d’habitation.

    Si c’est le cas, il faut se tourner vers une boîte postale (sachant que les impôts demanderont sûrement une précision pour savoir où vous vous trouviez au 1er janvier : la réponse étant dans mon camion !) ou vers les CCAS pour vous faire domicilier dans celui du département où vous êtes le plus souvent.

  22. Mamylo
    Bonjour,
    Avez vous eu besoin d.un livret de circulation ? Il paraît que c.est devenu obligatoire.
    Merci pour votre réponse
  23. Claire (Auteur de l'article)
    : bonjour, non pas de livret de circulation. Je pense qu’il n’est utile que lorsque vous n’avez pas la possibilité d’utiliser une adresse fixe ?
  24. Ludivine
    Bonjour voilà, mon employeur viens me demander si je vis en camion juste après ma réponse qui ai oui il me dit qu’il ne va pas me reprendre pour travaillé es ce que c normale???
  25. Claire (Auteur de l'article)
    Non ! C’est de la discrimination. Après c’est lui le patron et si tu es en CDD dur de l’obliger à te reprendre. Nous ne disons pas notre mode de vie lorsque nous postulons pour des boulots. On en parle parfois après suivant le contexte mais des employeurs n’ont pas besoin de savoir comment tu vis, ça te regarde !
    T’a-t-il donné une raison au moins ?
  26. FESSARD
    Bonjour

    J’ai une assurance camion aménagé et j’ai acheté un camping car pour y vivre à l’année mais mon assurance ne veut pas assurer mon camping car si je vis dedans
    en a t’elle le droit et quelle assureur est susceptible d’assurer mon véhicule sachant que j’ai aussi une adresse fixe. Dois je taire le fait que je veuille vivre en camping car?

  27. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour , je ne sais pas si une assurance a la droit de refuser le minimum (responsabilité civile), d’après le site Service Public il y a possibilité de faire des démarches. Ou chercher une assurance plus ouverte d’esprit (je n’ai hélas pas de nom à vous donner).
    Si vous avez une adresse fixe, votre camping-car reste un véhicule de loisir et non une résidence je suppose et peut donc être assuré comme tel.
  28. COSSIAUX Elisabeth
    Bonjour,

    Je souhaiterais aussi vivre en camping car à la retraite, ma question est sur le courrier, si je me domicilie chez un parent ne va t’ il pas payer plus d’impôts locaux ?
    Je crois qu’il ne faut pas mettre chez Mr X mais autre chose, mais quoi ?
    merci pour votre réponse
    Babeth

  29. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour , j’ai lu qu’il fallait écrire Par M. ou Mme X plutôt que Chez. Ce qui normalement permet de spécifier que vous ne faites que recevoir votre courrier à cette adresse.
    Car oui il y a un risque d’augmentation de la taxe d’habitation, comme expliqué dans le commentaire du 23 février 2017, en réponse à Cazis et Marie. 🙂
  30. Ouf Juliette
    Bonsoir,

    Vivez-vous toujours en camping car actuellement ?

    J’ai ce projet qui devrait aboutir assez rapidement (partir mi Août), en ce moment c’est visite de camping car pour voir ce qui nous conviendrais le mieux (année 90/2000) car les récent d’une pas le budget et je les trouve moins fonctionnels. Puis poursuivre cette vie sur les route et travailler en saison (été/hiver) ou peut être moins si on peut se le permettre! Merci pour cet article, je continue à parcourir votre blog!

    Juliette.

  31. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour , désolée pour le délai de réponse, occupée par la vie sédentaire en ce moment ! Mais oui pour répondre à ta question, nous vivons toujours en camping-car bien que cette année soit un peu spéciale (je suis une formation professionnelle).

    N’hésite pas si tu as des questions, par le formulaire de contact ou par ici, ça nous fait toujours très plaisir de partager notre expérience comme nous avons aimé le faire avec d’autres lorsque nous nous sommes lancé dans l’aventure il y a maintenant 7 ans !

  32. Sylvie
    Bonjour et woaw…
    je suis tombée sur votre site dans le plus grand des hasards et c’est un réel plaisir que de vous lire.
    Je suis actuellement et ce, depuis 2ans, en train d’effectuer pas mal de recherches pour vivre en CC à l’année, avant de pouvoir me lancer.
    J’ai cependant, pas mal de questions pour avoir un minimum de confort de vie.
    Evidemment, la question du domicile lorsqu’on est imposable. Puis celle d’internet, ou comment y avoir accès partout et quel serait le fournisseur le plus intéressant (si un jour je me décide d’aller en dehors de la France), quel type de CC serait le plus adéquat…
    En tous cas, je garde votre site sous le coude, car vos applications proposées sont vitales.
    Répondez moi par mail, ainsi nous pourrons communiquer si vous le souhaitez, librement…
    Bien à vous et bravo 😉
  33. Edith
    Bonjour
    Je trouve votre façon de vivre très intéressante et j’y pense pour ma retraite quand les enfants seront independant ce n’est pas trop compliqué lorsqu’on est seule
    Edith
  34. Claire (Auteur de l'article)
    L’effet woaw nous l’avons à chaque fois que nous lisons un commentaire comme le vôtre ! Ca fait plaisir de voir que ce que nous partageons est utile aux autres. Je vous contacte par mail 😉

    Beaucoup de personnes se lancent dans cette aventure à la retraite, en suivant les sentiers de ces camping-caristes vous devriez être tranquille ! Je vous le souhaite en tout cas !

  35. Philippe
    Bonjour !
    Comme beaucoup je tombe par « hasard » sur votre blog..s’il y a hasard !
    Déjà dans la démarche depuis plus d’un mois, l’idée étant fraiche et très ancrée, je suis sur le point de commencer l’aventure, histoire d’une où deux semaines d’attente.
    Le déclic ! Travail temporaire « obligé « , la vie, les réalisations..à 47 tout me paraît clair! Je tente l’aventure en Suisse au moins cet été lhiver et l’été prochain.
    Ayant déjà contruit une cellule il y a quelques années du type résistant à tout, vendue il y a une année, je remets le couvert avec un véhicule d’occasion.
    Autonomie électrique, eau, ça tourne dans ma tête, j’aime l’idée de ne pas avoir tout facilement et de devoir gérer.
    De plus l’idée de base étant les rencontres, le voyage dans le pays, en Europe quand j’aurai du temps…. la vie qui va avec me plaît. Je pense comme beaucoup ici travailler en CDD.

    Bravo à vous, je n’ai pas de question, non pas parce que je sais tout mais parce que je me réjouis aussi de voir venir les problèmes 🙂

  36. Claire (Auteur de l'article)
    Bonsoir Philippe et merci pour ce message de partage ! Nous vous souhaitons plein de bonnes choses pour le retour sur les routes, si l’envie vous prend, repassez par là nous donner des nouvelles de la vie nomade en Suisse, nous sommes curieux de connaître l’accueil fait au camping-car chez les Helvètes. 🙂
  37. DI NATALE Emmanuelle
    Bonjour, Je lis attentivement votre blog. Merci de nous faire partager vos expériences. J’ai 61 ans, je vis seule. le camping car est un mot qui me fait rêver depuis longtemps. J’ai eu l’occasion d’un tester un pendant un an, il y a 3 ans, malheureusement, j’ai été obligé de le vendre. J’aime mon appartement, mais une fois que tout est propre et bien rangé, j’ai de moins en moins de satisfaction à rester entre 4 murs, habiter en copro et en ville. Mes revenus sont pas suffisants pour les voyages une fois que toutes les charges du mois sont régler. Je m’aperçois avoir de plus en plus de difficultés à faire et acheter ce qu’il me plaît. J’ai dans l’idée de vendre l’appartement pour m’acheter une camping car et connaître tous les beaux villages de France et partager plus de moments avec mes parents dans le Sud et ma fille dans le Nord ! je suis consciente que je ne pourrai pas vivre au volant du CC plus que allez disons 4 /5 ans.. est ce à votre avis un rêve fou, un rêve risqué ?? que faire une fois l’envie passer ? ma peur c’est de perdre beaucoup d’argent, et je ne voudrai pas par exemple être tributaire des mes filles à l’avenir.
    Vivez vous tjours dans votre Camping Car ?
    Cordialement
    EmmaDN
  38. VALÉRIE S.
    Bonjour Claire,

    Je n’ai pas encore tout regardé sur le blog mais je vais le faire. C’est vraiment sympa de partager toutes vos informations.

    Je voulais juste donner une information concernant le livret de circulation.

    A compter du 29 janvier 2017, il n’est plus délivré de livret spécial de circulation, livret de circulation ou de prorogation en Préfecture ou Sous-Préfecture. Les livrets en cours sont toujours valides.

    Je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous et ouvrir le fichier pdf :

    http://www.charente-maritime.gouv.fr/Actualites/Espace-Presse/Communiques-de-presse/Nouvelles-dispositions-concernant-les-livrets-de-circulation

    Nous avons le projet de nous lancer dans l’aventure dans 4 ans « Vivre en CC à l’année ». Je serai toujours en activité (il faudra attendre 8 ans avant la retraite) et il faudra donc trouver un endroit pour stationner le CC pas trop loin du travail. Nous garderons une voiture ainsi je pourrai y aller avec.

    Nous avons déjà eu des réponses à nos questions sur FB (groupes de CC).

    Une question : êtes-vous informée qu’il y a une taxe annuelle à payer selon l’âge du véhicule si le CC est la résidence principale ?

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F22429

    http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6038-PGP.html?identifiant=BOI-ENR-TIM-20-70-20131028

    A très bientôt 🙂

  39. Claire (Auteur de l'article)
    C’est un plaisir que de partager !

    Actuellement coincée entre quatre murs, je comprends le sentiment. Je suis en formation professionnelle mais attends avec impatience mon retour sur les routes et entre nos quatre pans roulants ! Donc à part cette année sédentaire, nous vivons toujours en camping-car.

    Je ne sais pas jusqu’à quand nous vivrons ainsi mais n’envisageons pas d’arrêter pour l’instant (les fois où nous avons dû nous sédentariser depuis 2010 ne nous ont jamais vraiment plu) ou juste d’investir dans un terrain pour y faire pousser nos légumes et y poser de temps en temps TNT. 😀

    En Australie nous avons vu des gens de tout âge sur les routes et certains avaient vendus leur maison pour investir dans une sur roues. Après la décision vous appartient, peut-être en parler avec vos enfants justement ? Mettre l’appartement en location pour un retour possible ? Garder l’appartement et acheter un petit fourgon pour quelques échappées ?
    Si vous voulez continuer d’échanger, n’hésitez pas à nous joindre par le formulaire (il y a un lien contact en bas de page), nous pourrons poursuivre par mail. 🙂

  40. Claire (Auteur de l'article)
    Comme je viens de répondre à Emmanuelle, c’est un plaisir de partager. :)Avant de partir sur les routes, nous avons fait l’inverse, nous étions les lecteurs de blogs et site Internet !

    Merci beaucoup pour l’information sur le livret de circulation, je lirai ça à tête reposée et ajouterai ce qui est utile sur cette page.

    Oui pour la taxe j’ai découvert cela il n’y a pas longtemps, j’en parle dans la question sur la domiciliation et l’administratif, j’ai mis le même lien. 😉 Dans le même paragraphe, je pose une question à laquelle je prévois de chercher une réponse : pourrions-nous utiliser cette déclaration comme justificatif de domicile pour les impôts sur les revenus ? !

  41. BabsVdr
    Bonjour, tout d’abord je tiens a vous remercier et a vous felicité pour votre site, qui est pleins de petites astuces, et tres « rassurant » pour les gens qui cherche a avoir un mode de vie plus autonome. Donc voila je n’ai que 22ans, cette idée me trotte dans la tete depuis plus d’1mois, j’ai deja longuement reflechis a tout ca, mais un point me fais encore soucis, je ne compte pas travailler comme vous par ci par la (le bute de cette vie etant de me consacrer au macimum dans le benevolat), j’ai deja une petite source de revenu pour assurer ma propre vie, le probleme etant que j’ai besoin d’un ordinateur pojr exercer cette derniere, si vous (ou quelqu’un d’autre bien sur) connaissent un systeme d’energie solaire (par exemple)pour camping car, ainsi que les loies par rapport a ca, je suis preneur ! 🙂
    Un grand merci d’avances aux gens qui prennent le temps de me répondre !
  42. Claire (Auteur de l'article)
    Merci pour ton message ! Chaque commentaire de remerciement ou de partage des visiteurs nous donne le sourire ! 😀

    Nous avons depuis plusieurs années un petit panneau solaire mais souhaitons investir dans plus grand, de manière à pouvoir alimenter 24h un ordinateur (je suis en formation de développeur informatique, espérant pouvoir devenir freelance à terme et travailler du camion 😉 ). Il faut donc te renseigner sur la puissance nécessaire.

    Quant aux lois, je ne vois pas ce qui t’interdirait de travailler et voyager en même temps ! Puis-je te demander ce que tu fais ?

    J’aimerais bien avoir une rentrée d’argent minimum qui nous permettent d’être plus souvent sur les routes et alimenter ce site Internet. Mais le monétiser (pub, article sponsorisé…) n’est pas une idée qui me plait.

    Bonne continuation et n’hésites pas si tu as d’autres questions. Il y a également un formulaire de contact en bas de page si tu souhaites échanger par mail.

  43. BabsVdr
    Merci pour la reponse ! Je pensais aussi principalement au panneau solaire, mais je ne suis pas vraiment connaisseur en electricité, je me demandais si il existait d’autres moyens (on pourrais imaginer avec la rotation des roues par exemple, mais je vais chercher loin la haha 🙂 ) sinon je ne pense pas avoir besoin d’enormement de puissance, je suis plus dans le domaine artistique, photo, dessin et tatouage, j’ai donc besoin d’un ordinateur chaque jours mais pas forcement longtemps, comme je suis souvent en balade pour la photo par exemple. Concernant mon probleme de loies, ce n’est pas par rapport au travail, mais surtout au niveau de l’installation electrique sur le camping car ( j’ai oublié de le preciser mais je suis Suisse, et ici en tout cas, ils adorent interdire les modifications de vehicule, surtout exterieur, ou alors les taxer a des prix de fou, avec beaucoup de paperasse inutile a remplire, j’etais donc meme pas sur qu’un panneau solaire etait possible). Sinon par rapport aux pub sur votre site, meme si je ne suis pas d’accord avec ce principe de se monetiser que sur la pub, dans votre cas, ou vous devez surement passer un temps fou a gerer ce site, juste pour partager vos experiences avec les gens, sans pour autant avoir une gamme de produit a vendre, donc une petite pub sur le coté, personellement je ne trouve pas derangeant (tant que c’est pas du pop-up), ca serais meme entierement merité pour vous, mais ce n’est que mon avis personnel ! Je vous contacterai probablement par mail si j’ai des questions plus precise qui n’interessent pas forcement tout le monde, pour le moment j’en suis que au debut, tout est posé sur papier mais je n’ai malheureusement meme pas encore mon camping car 🙁 En attendant, bonne chance pour votre formation et pour la suite, a bientot merci ! 🙂
  44. Claire (Auteur de l'article)
    Deux liens qui pourront t’intéresser :
    Exemple de kits solaires
    Convertisseur sur allume-cigare (c’est ce que nous utilisons depuis le début, avec une multiprise, sans abuser, il permet de recharger les téléphones, les ordinateurs, les batteries d’appareils photos pendant que l’on roule)

    Pour les lois Suisses, ce sera à toi de partager des informations lorsque tu les trouveras ! 😉

    Merci pour ton avis sur la monétisation, bonne chance pour la suite de ton aventure, nous restons disponibles par mail avec plaisir. Qui sait à bientôt sur les routes… pour un tatouage ? 😛

  45. Baroydeur
    Bonsoir à vous Je suis Denis du nord de la France et tout d’abord merci d’avoir créé ce forum qui peut nous donner pas mal de solutions et idée . Moi voilà 4 ans que je vis en camping-car tout en ayant un travail je n’ai pas encore trouvé de difficulté à vivre en camping-car de l’eau Jean trouve assez facilement électricité 220 volts j’en ai pratiquement pas besoin niveau informatique j’utilise une tablette qui consomme beaucoup moins de batterie d’un PC portable une clé nomade pour la connexion , pour ma part j’ai fait l’acquisition de deux panneaux solaires une puissance de 200 W qui me suffit largement même pour l’hiver, au niveau du chauffage j’ai un Truma à air pulsé une alimentation que j’ai remplacé par 2 bouteilles de GPL qui coûte moins cher que la propane, je précise en plus que je vis à quelques kilomètres de la frontière et le gaz GPL est beaucoup moins cher qu’en France , en ce qui concerne le courrier les documents administratifs au début j’ai utilisé une boîte postale à la poste que je payais j’ai dû modifier cet adresse postale à la demande des impôts qui me disait ne pas être à long terme ils m’ont dirigé vers le CCAS de ma ville d’où depuis actuellement j’ai une adresse depuis 3 ans que je renouvelle chaque année mais totalement gratuite .
    N’hésitez pas si vous avez quelques questions je pense actuellement être en mesure de répondre vu que j’utilise mon camping-car comme logement.
    Je vous remercie bien de m’avoir lu et n’hésitez pas
    Denis le baroudeur .
  46. Claire (Auteur de l'article)
    Bonjour !

    Désolée pour le temps de validation et de réponse, fin de formation et décollage pour le Royaume-Uni étaient en cours. 🙂

    Le site n’est pas réellement un forum (j’ai pensé à en ajouter un mais c’est du travail supplémentaire…) mais il reste un lieu de partage assurément !

    Un grand merci justement pour le partage de votre expérience. Nous allons très bientôt investir dans des panneaux solaires plus puissants que le petit que nous avions jusqu’alors. Qu’alimentez-vous avec ceux que vous avez actuellement ?

    Suivant l’utilisation, un PC portable n’est effectivement pas forcément nécessaire, ce n’est pas mon cas qui vais avoir besoin d’une certaine puissance pour mon travail. A terme je pense peut-être me tourner vers Internet par satellite mais me contenterais pour l’instant d’un modem ou d’une clé 3/4G.

    Bonne continuation Denis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *