« Il est réconfortant de voir comment peu à peu l’homme a réussi à donner libre cours à sa liberté d’interdire. » Quino

En ce matin du vendredi 25 mai, une bonne nouvelle vient un peu chambouler nos idées de destinations. Au revoir Carcès, direction Toulon où un petit cousin est né hier midi. Nous passons le week-end à la Valette-du-Var chez ma grand-mère maternelle avec oncle (Grand Pa’ !), tante, cousine et sœur. Jeux, boustifailles et visites à la clinique.

Lundi 28 nous voit tous repartir et nous revenons sur nos pas dans la commune de Vins-sur-Caramy où nous avions repéré une aire près d’un lac. Un peu moins calme que nos précédents spots, l’endroit n’en est pas moins sympathique avec la proximité de l’étendue d’eau. Dans un élan écologique, je nettoie la zone où nous nous installons : détritus en tout genre (parfois surprenants !) abandonnés par des gens de passage, pas forcément (si ce n’est sûrement pas) en camping-car !

25 mai | 12h38

Lac de Vins-sur-Caramy

29 mai | 14h35

Ronald et le château de Vins

Le matin du mardi 29 se passe dans Brignoles, à une dizaine de kilomètres, entre courses et agence intérim. Nous décidons de rester dans le coin au cas où ils nous appelleraient et retournons à Vins-sur-Caramy que nous visitons dans la quiétude de fin d’après-midi : les eaux de la rivière Caramy coulent à travers le village, édifiant des fontaines sur les places, tombant en cascade près d’une aire de pique-nique, traversant paresseusement l’herbe grasse qui pousse tout autour du château de Vins où résonnent cordes et cuivres, répétant pour un prochain concert.

Pas d’appel mercredi 30 et la visite de l’agent du coin nous décide pour un départ en fin de journée. Bémol à cette contrée idyllique que semblait être la commune : l’interdiction aux caravanes et camping-cars de stationner sur l’ensemble de la municipalité, interdiction illégale, abusive et discriminatoire. Le représentant de l’ordre est plutôt sympa, nous accordant même une nuit de sursis (!), alors nous n’argumentons pas, nous ne comptions de toute façon pas rester.

30 mai | 17h26

Ruines du château des évêques de Marseille à Châteauvert

30 mai | 18h11

Entre le Var et les Alpes de Haute-Provence

Le Val, Châteauvert, Barjols, Tavernes, Montmeyan : son lac, ses panneaux anti-camping-cars (encore !), nous en voyons de toutes les couleurs, de toutes les formes, c’est fatiguant. Nous sommes hors saison, il n’y a personne, rogntudju… mais passons ! C’est d’ailleurs ce que nous faisons, côté varois comme côté Alpes de Haute-Provence dans le village de Quinson qui est tout aussi « accueillant », pour aller s’arrêter sur le haut d’un plateau, camouflés dans un petit chemin au beau milieu des champs et des pâturages.

Commentaires (2)

  1. Claire (Auteur de l'article)
    Lu, lu et relu oui, haha ! C’est pour passer la censure ! 😀 Et Mafalda, pour la citation en titre d’article. 😉
  2. Armo
    Toi, tu lis Gaston Lagaffe ! 🙂
    Ca fait plaisir de lire des noms qui résonnent dans ma mémoire 🙂
    Merci pour cette bouffée d’air provençal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *