« C’est le contraire du vélo, la bicyclette. Une silhouette profilée mauve fluo dévale à soixante-dix à l’heure : c’est du vélo. Deux lycéennes côte à côte traversent un pont à Bruges : c’est de la bicyclette. » Philippe Delerm

Nouvelle semaine, nouveau départ. Nous dépassons Paris pour aller à la rencontre de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais : une première pour moi qui ai rarement dépassé la capitale. Direction la Côte d’Opale où nous retrouvons la mer pour la première fois depuis notre départ de la Côte d’Azur : un court arrêt à Berck pour apercevoir la Manche, mais c’est un peu plus haut (moins de touristes) que nous tremperons les pieds dans la mer franco-anglaise. Neufchâtel Hardelot, maisons à l’architecture toujours différente et sympathique, malgré un ensemble très bourgeois où on se promène à cheval dans les rues et où on sort de chez soi avec son matériel de golf ! Un peu à la Wisteria Lane pour ceux qui connaissent (série télévisée : Desperate Housewives).

25 avril | 17h23

Neufchâtel-Hardelot

25 avril | 18h23

TNT et Ronald au bord de la Manche

Le soleil qui a brillé jusque là laisse la place à quelques nuages gris mardi pour la fin de notre route sur la Côte d’Opale : Boulogne-sur-Mer, Wimereux et les caps Gris-Nez et Blanc-Nez qui nous sont passés sous le nez (!), absorbés par le paysage nous avons du rater les panneaux les indiquant : une autre fois ! Nous voyons Calais et Dunkerque de loin, comme toujours les grandes villes ne nous intéressent qu’à moitié.

26 avril | 14h15

Maisons de bois

26 avril | 14h39

Le Cap Blanc-Nez (?)

Nous passons en Belgique (België) en fin d’après-midi et nous arrêtons à Bruges (Brugge) pour visite la ville classée au patrimoine mondial à l’UNESCO. La cité belge est vraiment magnifique avec ses rues pavées, ses maisons de briques au haut de façade pointu et ses canaux. Après une bonne promenade, nous jetons notre dévolu sur le Don Quichotte où nous goûtons différentes bières belges et où Ronald peut fumer à l’intérieur : la loi anti-tabac n’est que pour juillet 2011 ici. Sur la place, nous essayons les « frikandels speciaals » (que Ronald m’avait déjà fait goûter à Amsterdam) : une saucisse frite avec des oignons crus et un cocktail de sauces : miam !

26 avril | 17h39

Architecture brugeoise

26 avril | 17h45

Place de Bruges

26 avril | 18h08

En calèche à Bruges

26 avril | 18h10

Promenade à Bruges

Mercredi nous traversons la Belgique : Gent (Gand), Antwerpen (Anvers) ; mais sans nous attarder pour franchir une nouvelle frontière avant la fin d’après-midi : Welkom in Nederland ! (Bienvenue aux Pays-Bas). Nous nous arrêtons dans la première grande ville sur notre route : Roosendaal, pour y acheter une carte des Pays-Bas et trouver un coin WIFI. Nous n’irons pas plus loin, trouvant un petit parking près d’un Mac Do.

Commentaires (6)

  1. nanou
    très jolies photos ! Au Pays bas n’oubliez pas de goûter aux harengs vierges ! Bonne route et à bientôt.

    Bisous

  2. Marc
    Super .. Je suis presque content d’avoir vu les photos avant … Car cela ne fait que mettre en valeur le texte. Comme quoi, des photos bien narrées..c’est pas pareil que des photos simplement découvertes, sans vraiment avoir les détails de leurs histoires.
    Merci une fois !!!
  3. Sylvie
    Claire a quand même été au delà de Paris pour escalader les falaises d’Etretat (commune du département de la Seine-Maritime, dans la région Haute-Normandie), je dirais en 1995 si ma mémoire est bonne !
  4. Claire (Auteur de l'article)
    La mienne était un peu trop jeune à cette époque pour m’en souvenir… !
  5. John
    Coucou Claire! Yeahhh sympa le carnet de voyage! C’est cool ça m’fait un peu de lecture avant de partir, et promis je t’en réserve de même pour ton « hivernage » dès mon départ en Inde (tout proche tout proche) 🙂
    A bientôt, dans le fin fond de l’Asie comme on a dit 🙂

    John

  6. Claire (Auteur de l'article)
    Ravie qu’ça vous plaise ! ^^ J’attends avec impatience de lire le tien !

    Je te ferai signe lorsque nous repartirons sur les routes, qui sait vers où ? !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *