« J’ai connu un temps où la principale pollution venait de ce que les gens secouaient leur tapis par la fenêtre. » Gilbert Cesbron

Entre nos deux séjours à Glasgow, nous nous échappons le vendredi 11 août dans l’après-midi direction Stirling. Nous avons tous deux déjà vu la tour de William Wallace et Ronald m’emmène sur le champ de bataille de Bannockburn, lieu d’une victoire écossaise sur les anglais lors de la première guerre d’indépendance en 1314 – pour les moins historiens, voir le film Braveheart de Mel Gibson, qui incarne justement William Wallace 😉

Une statut de Robert Bruce – roi écossais menant la bataille de Bannockburn – s’y dresse depuis le 640e anniversaire de cet événement, inaugurée le 24 juin 1964.

11 août | 15h40

Bannockburn

11 août | 15h42

Robert the Bruce, King of Scots

Mais Stirling n’est pas notre destination finale du week-end, c’est la petite ville d’Alva juste à côté qui nous intéresse, où habite ma sœur depuis peu, après avoir vécu à Glasgow et sur l’île de Bute. Vous vous y êtes déjà rendu en compagnie de Ronald durant le mois de juillet, mais pour moi c’est retrouvailles et repas avec son compagnon suivi d’un Trivial Pursuit en anglais. 😀

12 août | 16h02

Première cascade d'Alva Glen

12 août | 16h42

Des routards en Écosse

Le samedi ils nous emmènent en balade dans le Glen Alva – vallée d’Alva – et ses cascades. Si le paysage est très agréable, nous sommes une fois de plus choqués par les détritus en tout genre qui s’amoncèlent. Nous faisons des petits tas et décidons de revenir demain armés de sacs poubelles et de gants.

12 août | 16h36

Un australien en Écosse

12 août | 16h38

Yeah Craighorn Falls! (Je crois)

Nous passons une très bonne soirée dans leur petit jardin, profitant toujours d’un temps fort clément pour l’Écosse. Après un badminton  acharné, nous dégustons un repas aux accents espagnols : salade de haricots rouges, saucisses végétariennes – si l’Écosse est en retard sur le ‘bio’, elle est, comme l’Australie, en avance sur les différents types de régimes alimentaires : sans produit laitier, sans gluten, sans viande… il y a du choix ! – tout ça arrosé de gaspacho et conclu avec des churros.

12 août | 17h12

"Les personnes polluant l'eau seront poursuivies"...

12 août | 17h19

Alva au loin

Le lendemain, après quelques courses à la recherche d’une pince ramasse-déchet – oui presque tous les commerces sont ouverts le dimanche, nous nous préparons pour une partie de nettoyage du Glen. Mais d’abord, l’ami de ma sœur, Australien pur souche ayant travaillé dans un ranch du Queensland, nous fait découvrir le maniement du fouet ! Il nous faut quelques tentatives avant de parvenir à le faire claquer, c’est plus complexe que ça n’en a l’air ! 😀

13 août | 11h29

Claquement de fouet

13 août | 11h31

Indiana Ron ^^

De retour sur le parking du sentier d’hier, nous nous harnachons de bottes, de gants, d’épuisette, de sacs poubelles et synchronisons nos montres. 😎 Mission : collecter tous les détritus croisés en une heure, un sac pour les recyclables, un pour le verre, un pour le reste. L’idée étant de prendre des photos pour montrer au conseil municipal d’Alva ce qui a pu être ramassé en un laps de temps donné. Accrobranche, pêche, escalade, il y a de quoi lancer une nouvelle activité d’extérieure à la mode !

13 août | 14h20

Yeah litter pickering!

13 août | 14h52

Cueillette d'ordures

Résultat : des déchets dans les trois sacs, des vidéos et des photos à l’appui… et une nouvelle énigme. Si les écossais ont été éduqués sur l’éco-responsabilité, ils n’ont dû écouter qu’à moitié. Car si nous pouvons concevoir – sans cautionner – le jet compulsif de cannettes, le Petit Poucet version emballages de bonbons, l’abandon de vêtements, il reste un mystère : les déjections canines. Son ami à quatre pattes fait ses besoins en pleine nature, l’écossais consciencieux sort son petit sac spécial poo – crottes – et ramasse les fèces. Il noue soigneusement les anses du sac… et rejette le tout dans la nature ! ! 😯

Nous avons trouvé un bon nombre de ces petits paquets, ami écossais, peux-tu nous expliquer pourquoi tu emballes dans du plastique, qui prend 450 ans pour se dégrader, ce qui disparaîtrait naturellement en quelques mois ?

13 août | 15h32

Récolte du jour

13 août | 15h33

Keep me clean! Thanks

Fin de la mission, retour à la maison. Après une assiette de churros et une douche – merci ! – nous retournons à Glasgow pour deux soirs.

13 août | 22h24

Allison Arms

14 août | 20h19

Nice N' Sleazy

Yahouuuuu… quel bonheur… je peux m’exprimer au PRÉSENT ! Je vais en user et abuser (mince c’était du futur ça).

Merci à tous pour vos commentaires sur la Ronnix trilogie, version remasterisée, director’s cut. C’était un plaisir de partager ses aventures  😉

Me voilà de retour dans mon petit encart dans les grands articles de mon éditeur en chef, et je vais la jouer cool car elle à tout de même très rapidement appris à se servir d’un fouet !

Merci Jason et Caroline.

Commentaires (3)

  1. Sylvie
    Hello ! Sympa de voir le retour de Clarbala tout en espérant que Ronix continuera les descriptions de son expédition gaélique également sympathique à lire 😉 Bisous !
  2. Uncle Marc
    Génial, super. Tout est bon dans …cet article. Du titre, au fond et à la forme.

    Merci pour vos nouvelles et celles de Lady Caroline 🙂

    Super le gif animé, on entendrai presque le bruit du fouet 😉

    Incroyable l’histoire des sacs à crotte de chien ?!? >> l’homme et toutes ses contradictions.
    Bravo Claire, Caroline, Ron et Jason pour votre action. Je suis curieux de savoir si le conseil municipal va donner suite. Je pense et j’espère que oui. Même si ce n’est pas immédiat,l’exemplarité finit toujours par avoir des retombées positives.

    Ronnie ..qui nous dit que tu ne vas pas prendre gout au fouet ?!! 😉

    Take care

    Marc
    PS: je sais que tu n’es pas FB fan, mais puis je copier le lien de l’article dans notre groupe dédié ?!

  3. Claire (Auteur de l'article)
    L’expédition est terminée pour Ronix (voir article précédent), mais j’espère qu’il devienne un auteur ponctuel ou régulier sur certaines de nos futures aventures.

    Je me suis faite rire toute seule sur le GIF, j’en retenterai ! Nous continuons à ramasser les détritus lorsque nous le pouvons, le reste de l’Écosse semble moins pollué que près des « grandes » villes.
    Pas de souci pour copier le lien de cet article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *