« L’homme est un animal social. » Aristote

Aujourd’hui, nous nous sommes levées un peu plus tôt (surtout moi !), pour quitter l’hôtel en direction du sud. Nous avons pris la ligne NE du MRT jusqu’à son terminus : Harbour Front. De là nous nous sommes engouffrées dans des mini micro-ondes volants, des Cable Car : de petites cabines suspendues à environ 90 mètres au-dessus de la mer, que nous avons cherché à notre premier arrêt… Peine perdue, nous étions sur le Mont Faber, qui donne une vue sur la ville. Pour aller sur l’île il fallait reprendre les cabines !

28 novembre | 14h40

Vue des Cable Car

28 novembre | 14h48

Arrivée au-dessus de Sentosa

De nouveau suspendues en l’air nous quittons l’île-état pour l’île de Sentosa. Endroit fort agréable, mais où les activités payantes fleurissent. Nous nous sommes donc contentées d’un repas typique et d’une balade en direction de la plage, admirant au passage le Merlion, immense statue d’un lion-sirène.

28 novembre | 14h48

Vue aérienne du Merlion

28 novembre | 16h01

Le Merlion

Et le temps passe vite en vacances, nous quittons l’île de la même façon qu’à l’aller pour s’enfoncer de nouveau dans le métro, direction Little India, où nous attendons une nouvelle fois la fameuse navette pour le zoo de Singapour. En retard aujourd’hui mais nous l’avons ! Notre sourire se transmet au chauffeur qui nous ouvre la porte presque hilare ! Le bus nous mène directement à l’entrée du « Night Safari » alors que la nuit tombe. Nous remontons dans un petit tram cette fois-ci qui nous fait pénétrer à l’intérieur d’une jungle à la végétation luxuriante où les animaux sont tout près, parfois même à portée de main. Un arrêt au beau milieu de la forêt nous permet de nous balader un peu à pied, et même d’entrer dans de grandes serres où se trouvent écureuils volants ou chauve-souris ! Nous finissons la promenade au milieu de buffles, tapirs, chacals… ravies par ce concept de zoo nocturne et par la proximité des animaux.

Attendant le bus pour le retour, nous assistons à une petite représentation où Anaëlle est aimablement conviée pour aller souffler dans une sarbacane…

Le retour en ville est un peu long, mais nous arrivons finalement à Clarke Quay après avoir pris le métro. Il nous faut un bon quart d’heure pour dégoter un distributeur automatique, avant de pouvoir s’installer à la terrasse du Crazy Elephant. Un repas et une bière rapidement avalés, me voila au cybercafé… Déjà une heure du matin, mon avion est pour 9h30 demain matin, je quitte l’hôtel vers 6h, laissant Anaëlle dormir, qui ne prendra l’avion que dans la nuit…

28 novembre | 16h41

Centre-ville de Singapour au loin

28 novembre | 16h41

Fin d'après-midi dans les airs

Bref, Singapour : une escale fort sympathique, quatre jours étaient largement suffisant pour voir le plus intéressant. En flash : pas de chiens dans les rues, seulement des voitures flambantes neuves, pas beaucoup de visages occidentaux, tout le monde parle anglais même si parfois l’accent est à couper au couteau, les boissons sont souvent plus chères que la nourriture, qui est trop épicée a mon goût, la clim est obligatoire et it’s a fine city dans tous les sens du terme !

See you in Oz ! (for more pictures… !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *