« Dans les froides coursives d’enceintes médiévales la nuit se fait ailée pour qui sait s’y soumettre. » Burneau Perou

Nous retrouvons le soleil sur la route de Carcassonne, en passant par Bouzigues, sûrement connue pour ses huîtres et Mèze avec son musée de dinosaures, mais nous nous sommes contentés d’observer celui que l’on aperçoit de la route. Nous passons près de l’Hérault, fleuve aux teintes brunes et par Béziers, Coursan que traverse l’Aude, Lézignan Corbières et ses vins, Trèbes et une aire d’accueil avec eau, électricité pour seulement un euro par jour, c’est autre chose que celle d’Aigues Mortes ! Comme il ne fait pas encore nuit nous continuons jusqu’à Carcassonne où nous passons la nuit au bord de l’Aude, non loin des murs de l’antique cité.

14 mars | 12h25

Sire de Trencavel

14 mars | 13h31

Murs extérieurs de Carcassonne

L’anniversaire de Ronald est célébré avec un bon gros petit-déjeuner et une balade dans la cité. Dommage que le mauvais temps nous rattrape, la pluie se met à tomber vers midi. Nous fuyons de nouveau vers le soleil et Toulouse, où après avoir traversé la ville rose, nous trouvons une place au bassin des Embouchures où se croisent trois canaux de la Garonne : celui du même nom, le canal du Midi et celui de Brienne que nous suivons à pied pour aller en ville. Après un tour sur la place du Capitole et dans le Donjon, anciennes archives de la ville et aujourd’hui Office du Tourisme, nous prenons la direction de la place Saint Pierre avec un arrêt au Gambetta Bar pour repérer le coin sur Internet. Plusieurs bars sur la place : le Saint des Seins à la musique variée et au décor pop art guère à notre goût, La Couleur de la Culotte un peu trop tendance pour nous, deux autres dont j’ai oublié le nom et Chez Tonton : Pastis Ô Maître comme l’annonce l’enseigne. Bonne ambiance, bons prix, surtout en ce lundi où un pastis (ou bière) acheté égal un offert. C’est ici que nous finissons la journée d’anniversaire de Ronald avant de regagner nos pénates bien après minuit.

14 mars | 18h24

Capitole de Toulouse

14 mars | 20h32

Chez Tonton

Le reste de la semaine sera moins festif, mardi : tour des boîtes d’intérim (heureusement toutes dans le même quartier, près de l’Allée François Verdier) et mercredi un essai pour Ronald sur le chantier d’un hôpital. Essai concluant, nous nous installons donc à Toulouse pour un mois. La ville est propre et agréable avec ses canaux et son fleuve, les Toulousains forts sympathiques !

Dimanche nous avons fait la connaissance de nos voisins autour d’un apéro dans l’un des camping-cars : beaucoup de bretons, étudiants ou travailleurs, là depuis cinq mois ou quelques semaines et tous très sympas !

Commentaires (9)

  1. Sylvie alias Maman and Co
    En ce lendemain de printemps, ne dit-on pas que « Mars est le mois des fous » !!!! Bisous
  2. Marc dF
    Super sympa. Merci pour les photos (certaines n’apparaissent pas ?!). Agréables à voir, que l’on connaisse ou non les lieux, les impressions sont d’ailleurs forcement différentes. Il faudrait presque que lors des diaporamas, on est une toute petite légende dans un coin, pour noter les endroits que nous aimerions nous aussi voir de nos yeux.

    N’oubliez pas qu’il y a pas mal de famille à Toulouse. Pour de simples rencontres, ou un coup de main mutuel .. pourquoi pas !? (demander a Py Georges pour la connexion).

    Take Care

  3. nanou
    je vous suis pas à pas. très belles photo de la Cité de Carcassonne où j’ai passé des vacances laborieuses quand j’étais étudiantes et où j’ai des amis musiciens. J’avais acheté chez eux le saxo de Julien.

    Vous voilà toulousains pour un mois. C’est une très belle ville. Claire y fêtera son anniversaire dimanche.

    Gros bisous de Nanou et à bientôt

  4. Claire (Auteur de l'article)
    Il parait oui (bien que j’en cherche encore la véritable origine) ! Mais depuis deux jours le soleil brille à nouveau !
  5. Claire (Auteur de l'article)
    La ville et ses habitants sont vraiment agréables, c’est un bon coin pour rester quelques temps ! Bisous à tous !
  6. Claire (Auteur de l'article)
    Désolée pour les photos, il semble que je rencontre quelques soucis avec Flickr… Une migration vers une autre galerie est prévue…
  7. j-mi
    eh Ron quand on entre dans une église on enlève son chapeau….
  8. Maman alias Sylvie and Co
    …Le mois des fous serait une référence au proverbe anglais :  » fou comme un lièvre de mars  » qui est une période d’amour pour ces animaux !!!!!….
  9. Claire (Auteur de l'article)
    Oui il semble que ce soit la raison la plus logique. Peut-être est-ce dû également aux giboulées ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *